Journalbic

Articles société

Qu'est ce qui bloque réellement l’évacuation sanitaire de Abdou Karim Gueye ?

abdou karim gueye video

LE PLUS MAUVAIS SERVICE que l’on puisse rendre à un compatriote gravement malade, dans l’attente d’une urgente prise en charge médicale, c’est de prétendre solliciter le soutien de l’opinion publique mais à travers plusieurs messages différents, voire contradictoires.LE PLUS MAUVAIS SERVICE que l’on puisse rendre à un compatriote gravement malade, dans l’attente d’une urgente prise en charge médicale, c’est de prétendre solliciter le soutien de l’opinion publique mais à travers plusieurs messages différents, voire contradictoires.
Comment peut-on se réclamer « proche » d’un Abdou Karim Gueye, dont l’état de santé, plus que préoccupant, nécessite une évacuation sanitaire d’urgence à l’étranger, et déclarer en même temps « qu’on ne veut pas de l’argent de telle personne ou de telle institution », alors qu’il s’agit avant tout de SAUVER UNE VIE HUMAINE ? Un problème humanitaire qui n’a donc rien à voir avec la politique!karim gueye - "Ne sacrifiez pas Abdou Karim Guèye" (Par Mame Matar Guèye - Jamra)
ABDOU KARIM a le droit d’être pris en charge par l’État. C’est un droit constitutionnel. En tant que gérant du budget national (notre argent à tous, résultant des contributions diverses, taxes et impôts, des contribuables que nous sommes) il est du devoir de l’État de s’occuper de la Santé du Citoyen, quelle que soient ses convictions politiques ou religieuses, tel que stipulé par la Constitution du Sénégal, en ces articles 7 et 8, Titre II, sur les droits économiques et sociaux du Citoyen :

 « La personne humaine est sacrée. Elle est inviolable. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger. Et de garantir à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales et les droits économiques et sociaux, notamment :
– La liberté d’opinion,– La liberté d’association,– Le droit à la propriété,– Le DROIT À LA SANTÉ »…
SI LE COMITÉ de soutien pour la libération de Ouztas Taïb Socé s’était mis à chipoter sur l’identité de chacun des milliers de généreux donateurs, afin de chercher la petite bête sur les origines de leurs contributions financières, il est certain que le brave Ouztas Taïb Socé serait encore aujourd’hui en train de moisir à la Prison centrale de Reubeuss !
QUE LES COMPAGNONS de notre concitoyen, très mal en point, veuillent bien taire leurs contradictions et parler d’une seule et unique voix. La multiplicité des comptes de transferts d’argent, dont certains sont considérés comme « caduques », d’autres « frauduleux », ne fait qu’en rajouter à la confusion et semer le doute dans l’esprit de nombreuses bonnes volontés, qui veulent certes soutenir ce brave garçon, mais ne savent finalement pas où donner de la tête! Parce que gagnés par la méfiance, face à la diversité des formules de quêtes financières qui pullulent dans les réseaux sociaux.

 QU’EST-CE QUI BLOQUE réellement l’évacuation sanitaire de Karim ? Les 16.313 euros du compte « Leetchi.com » (de ce 6 octobre à 12h sur la page facebook de Aliou Sané de « Y en a marre ») seraient-ils insuffisants ? A-t-on trouvé un hôpital pour l’accueillir, relativement à la spécificité de sa pathologie ? Il lui faut réellement combien pour sa prise en charge totale ?
L’OPINION PUBLIQUE a le droit de savoir, pour mieux venir efficacement en aide à un brave compatriote qui mérite largement le soutien de tous !
Aidons Abdou Karim té Yalla takh !Yalnako Borom bi sameu.
Mame Mactar Guèye (JAMRA).

Journalbic.com

Top Desktop version