Journalbic

Articles société

Le détenu Moussa Gueye décède dans sa céllule à la Mac de Diourbel

prison reubeuss

Le décès de Moussa Gueye, à la Maison d’arrêt et de Correction de Diourbel taraudent les esprits des populations de cette région. En prison pour usage de chanvre indien, l’individu âgé de 46 ans est retrouvé mort hier ( vendredi) à 5 heures du matin.Le décès de Moussa Gueye, à la Maison d’arrêt et de Correction de Diourbel taraudent les esprits des populations de cette région. En prison pour usage de chanvre indien, l’individu âgé de 46 ans est retrouvé mort hier ( vendredi) à 5 heures du matin.« Malaise »Dans cette prison, Moussa Gueye, purgeait une peine ferme de 3 mois, d’emprisonnement, prononcée en son encontre pour délit d’usage de chanvre indien. Domicilié au quartier Darou Marnane à Touba, Moussa Gueye serait mort des « suites d’une malaise ». L’assurance est du coordonnateur de la Raddho, Malick Siré Sy, qui suit de près à cette affaire, selon L’Observateur.
Vérification par autopsie A la suite des constats d’usage, le corps sans vie du défunt détenu a été acheminé  à la morgue du centre hospitalier régional, Heinerich Lübke de Diourbel pour les besoins de l’autopsie. La police qui a procédé à ces constats d’usage, a ouvert une enquête.
3 morts au cours de l’année 2019Le décès de Moussa Gueye porte à trois (3), le nombre de détenus morts  dans cette Mac de Diourbel.  Avant lui, Serigne  Fallou Ka et Pape Diagne y sont  passés. Dans ces trois cas, seul  celui de Serigne Fallou Kâ a été reconnu comme lié à des faits de tortures durant sa garde à vue au commissariat de Mbacké. Pour Pape Diagne, le certificat de genre de mort affirme qu’il est décédé des suites « d’un infarctus du myocarde »
Qu’en est-il du récent décès de Moussa Gueye ? L’autopsie nous édifiera pour bientôt.

Journalbic.com

Top Desktop version