Journalbic

Articles société

Excaf télécom «4 mois d’arriérés de salaires »

excaf telecom senegal salaire

(Dakar) Dans un communiqué parvenu ce lundi à IGFM, la section Synpics Groupe Excaf Télécom indique que la boîte traverse une situation sociale sans précédent depuis quelques mois. Face à cette situation désastreuse et en l’absence d’une quelconque volonté des responsables administratifs de trouver des solutions, la section SYNPICS du groupe Excaf Télécom a tenu une réunion de crise ce vendredi 20 Septembre 2019.(Dakar) Dans un communiqué parvenu ce lundi à IGFM, la section Synpics Groupe Excaf Télécom indique que la boîte traverse une situation sociale sans précédent depuis quelques mois. Face à cette situation désastreuse et en l’absence d’une quelconque volonté des responsables administratifs de trouver des solutions, la section SYNPICS du groupe Excaf Télécom a tenu une réunion de crise ce vendredi 20 Septembre 2019.
 Après une large concertation, il ressort que la situation sociale des travailleurs qui trainent aujourd’hui près de 4 mois d’arriérés de salaires pour certains départements comme la DTV et la RDV est de la responsabilité de la direction. Elle procède au paiement des salaires de manière discriminatoire. En effet une partie des employés perçoit régulièrement leur salaire alors que d’autres sont marginalisés. La volonté manifeste de la direction de créer un climat de méfiance entre les agents est déjà vouée à l’échec. Les employés sont aujourd’hui plus que solidaires. En ce qui concerne les cotisations sociales (IPRES, CAISSE DE SECURITE SOCIALE), Excaf Télécom a cessé de verser depuis plusieurs années cette obligation sociale. Certains agents proches de la retraite risquent de décrocher sans pension. En ce qui concerne la situation des contrats de travail ; la règle fait l’exception à Excaf.
 La majeure partie des agents travaillent sans contrat ou ont dépassé la durée légale du contrat et la direction refuse de signer de contrats alors que les agents concernés sont toujours employés au Groupe Excaf Télécom. En outre, la direction effectue depuis quelques temps des prélèvements sur le salaire des agents ayant contracté des prêts bancaires. A notre grande surprise ces montants prélevés à la source sans concertation ne sont pas versés aux banques qui menacent de traduire leurs honnêtes clients en justice. Devant cette situation qui perdure nous avons entrepris une démarche de concertation. Mais nous avons constaté un manque de volonté d’une direction qui ne respecte jamais ses engagements. Le Vendredi 02 Aout 2019, le Président directeur général avait déclaré devant les représentants des travailleurs ceci : « allez manifester, vous l’avez fait dans le passé ça n’a rien changé et ce ne sont pas vos manifestations qui vont changer la situation. 
Quiconque ne peut plus supporter cette situation, n’a qu’à démissionner » fin de citation ce discours de M. SIDY DIAGNE sonne comme une injure aux yeux des ces employés et qui bafoue les lois de notre pays. Face à cette situation la Section SYNPICS Excaf Télécom exige : le paiement sans délais des salaires, le versement des cotisations sociales (IPRES et CSS), des contrats en bonne et due forme pour tous les ayants droits, l’application de la nouvelle convention collective des travailleurs des médias, le traitement équitable et sans discrimination des employés aussi, la section SYNPICS va saisir les autorités compétentes afin de faire valoir ses droits. I

Journalbic.com

Top Desktop version