Journalbic

Articles société

Cheikh Oumar Hann : l’Etat et les étudiants ne sont pas satisfaits du dispositif d’enseignement de ces établissements privés

cheikh oumar hann

En visite de travail, ce lundi 5 août, à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hann, n’a pas mâché ses mots à l’endroit des Établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) du Sénégal. 
Interpellé sur la décision de ces établissements privés de renvoyer tous les étudiants orientés par l’Etat et de retenir leurs notes et documents administratifs, faute de paiement de leur reliquat dont le montant est estimé à plus de 4 milliards de francs Cfa, il a soutenu que l’Etat et les étudiants ne sont pas satisfaits du dispositif d’enseignement de ces établissements privés. Lequel, pour lui, doit être évalué. 
Toutefois, la tutelle signale qu’il reste «très ouvert à la négociation» pour le respect des cahiers de charge.
Pour rappel, l’Etat s’était engagé à payer les 12 milliards de francs Cfa qu’il doit à ces établissements privés d’ici la fin de l’année. Et sur cette enveloppe, il n’a payé que 7 milliards 800 millions. Une situation qui a poussé ces écoles privées à prendre cette décision.

Journalbic.com

Top Desktop version