Journalbic

Articles société

Marché Hlm: Les commerçants en colère contre la mairie…

maeche hlm

En colère, ils le sont. Les commerçants du marché HLM ont manifesté leur courroux ce jeudi pour protester contre le maire de la localité qui a décidé d’installer une foire devant leurs cantines. Bloquant ainsi l’accès à leur boutiques, aux clients. D’où l’ire des commerçants qui, après avoir fermé leurs cantines, sont sortis manifester. Le maire, en réaction, a fait appel aux forces de l’ordre pour contenir ces commerçants en furie. Provoquant ainsi des heurts entre  les policiers et ces derniers…En colère, ils le sont. Les commerçants du marché HLM ont manifesté leur courroux ce jeudi pour protester contre le maire de la localité qui a décidé d’installer une foire devant leurs cantines. Bloquant ainsi l’accès à leur boutiques, aux clients. D’où l’ire des commerçants qui, après avoir fermé leurs cantines, sont sortis manifester. Le maire, en réaction, a fait appel aux forces de l’ordre pour contenir ces commerçants en furie. Provoquant ainsi des heurts entre  les policiers et ces derniers…

 « Ce qui motive cette protestation, c’est que le maire a créé un marché parallèle… Nous, nous ne sommes pas là pour nous battre parce que c’est notre lieu de travail. Et ce que le maire a fait, si c’était valable, il n’allait pas attendre la nuit pour installer cette foire. Nous sommes des responsables de famille. Et à cause de cette foire, le marché Hlm risque de mourir… On ne peut plus vendre lors d’événements parce qu’il a prise des gens, d’autres marchés pour les installer ici. Et si c’était le même prix qu’il proposaient, il n’y aurait pas de problème. Mais ils viennent casser les prix parce qu’ils ne paient ni patentes, ni la place, ni le courant.. Rien!!! Tout est à la charge de la mairie« , peste cette commerçante.
Déterminés à mener leur combat jusqu’au bout…
« Nous n’allons pas bouger d’ici… parce que c’est une place publique« , renchérit-elle. Cette autre commerçante de faire savoir que la mairie des Hlm a vendu cette place à un promoteur qui a voulu installer d’autres commerçants du marché Petersen, de Touba, de Kaolack. « Et aucun commerçant du marché Hlm n’en fait partie… Ce n’est pas normal…« , fait-elle savoir. Ces femmes qui, visiblement ne comptent pas se laisser faire, rappelle qu’à cause de ce marché parallèle, elle risquent de perdre leurs clients, surtout avec la Tabaski qui approche à pas de géant. D’où leur détermination à s’ériger en bouclier pour empêcher l’érections des bâches qui doivent accueillir les autres commerçants…
Les marchands ambulants entrent dans la danse…
Annonces
 « Personne ne peut nous faire sortir des Hlm…« , a réagit Mbole Lame qui révèle avoir signé avec le maire six (6) foires. « Nous avons fait cinq (5) foires. Ce qu’ils combattent maintenant c’est la sixième foire, pour qu’on ne la tienne pas, alors que nous avons investi notre argent. Nous allons la tenir et personne n’y pourra rien. Lorsqu’ils combattaient les marchands ambulants j’étais en Chine. Ils ont dit qu’ils allaient donner au maire de l’ragent pour qu’ils déguerpisse les marchands ambulants« , renchérit-il.

Journalbic.com

Top Desktop version