Journalbic

Articles société

Le film du braquage du Wafacash raconté par le patron de l’agence

braquage 2 militaires

Après le braquage de l’agence Wafacash d’Ouest Foire, les responsables de l’établissement reviennent sur les faits et font le bilan. Ousseynou Diop, patron du réseau commercial de Wafacash, explique : « C’est vers  15 h qu’on a été informés par nos agents de l’attaque de deux malfrats qui se sont introduits dans notre agence. L’un a maîtrisé  le vigile, l’autre est parti directement à la caisse et a commencé à menacer la caissière qui a eu le courage de ne pas ouvrir le coffre. Malgré ses coups et menaces, il n’a pas pu accéder au coffre. C’est juste la petite coupure de monnaie et quelques billets qui sont sur la table qu’ils ont pu emporter avec eux », raconte-t-il.

Le préjudice, 977 249 F Cfa

 

À leur sortie de l’agence, les braqueurs, pris à partie par les populations, ont jeté leur butin. « Lorsqu’ils ont été attrapés par les populations, ils ont jeté l’argent par terre. Certains ont pris l’argent et ne l’ont pas restitué. Après avoir fait la situation de la caisse devant un huissier et un élément de la gendarmerie de la Foire, on a constaté un écart de 977 249 FCfa qui manquaient dans la caisse », a-t-il indiqué selon Seneweb.

Sur l’identité des braqueurs, M. Diop ne confirme pas qu’ils sont militaires. Mais il annonce que son établissement est en train de rédiger une plainte, qu’ils vont déposer auprès des pandores.

Journalbic.com

Top Desktop version