Journalbic

Articles société

Agression de ses militants: Sonko annonce une plainte

ousmane sonko menance

Ça dégénère. Quatre (4) blessés ont été enregistrés, hier lundi 4 février, dans la caravane du candidat de la coalition « Sonko président », à Saint-Louis. Amadou Moustapha Niang, vice-coordonnateur de Pastef Saint-Louis, qui indexe les « marrons du feu » du camp présidentiel, annonce une plainte.« Nous cheminions tranquillement pour faire notre caravane, narre-t-il, interrogé par le correspondant d’iRadio. En fait, nous avions déposé une demande d’autorisation au niveau de la Préfecture. Le lieu de départ, c’était Pikine pour aller vers la gare routière. »
C’est là, dénonce-t-il, « qu’on a senti qu’il y avait des gens qui nous suivaient mais pour nous, ce n’était pas grave car nous pensions que c’était des gens qui habitaient le quartier. »
« Au retour, enchaîne le soutien de Sonko, nous avons constaté que ces mêmes gens continuaient à nous suivre. Nous avons décidé délibérément de changer d’itinéraire parce qu’ils commençaient à faire un peu sombre. C’est en ce moment même qu’on s’est vu attaquer par des nervis qu’on a bien identifiés, qui sont les marrons du feu du candidat Macky Sall. Bien avant de nous attaquer, ils nous ont menacés en nous insultant. Armés jusqu’aux dents, ils ont eu à blesser certains parmi nous dont un blessé grave. »

Journalbic.com

Top Desktop version