Journalbic

Articles société

Pikine: le camionneur Yawou Dial assène 4 coups de couteaux à un menuisier

coup de couteau

Quatre coups de couteau dont l’un l’a atteint au cou et un autre à la poitrine. Personne à Mousdalifa n’imaginait Malick Sarr allait survivre à ses blessures.

C’est dans la banlieue dakaroise, à Mousdalifa, un quartier populaire de la commune de Médina Gounass, qu’un jeune menuisier nommé Malick Sarr a été poignardé par O. N, un conducteur de camion plus connu sous le nom de Yawou Dial.

Selon les témoins, un tailleur du nom de Ibrahima aurait demandé au chauffeur de déplacer son véhicule devant son atelier car obstruant le passage. Mais le conducteur surnommé Yawou Dial refuse de répondre à la demande du jeune. Et s’en est suivie une dispute entre les deux hommes; la colère s’installe. Furieux et très excité, le camionneur, hurle fort et insulte, prêt à en découdre avec le tailleur qui ose lui demander de déplacer son véhicule.

Là, un autre vient lui faire la morale. Il s’agit de Malick Sarr, menuisier de son état, qui demande au chauffeur de quitter les lieux, face à son refus de déplacer son gros véhicule. «Tout le monde t’a demandé de déplacer ton camion, tu as refusé, maintenant ça suffit», lance Malick au camionneur. Le chauffeur prend cette remarque pour un affront, brandit son couteau, se désintéresse du tailleur et fonce vers Malick Sarr.

Malick qui tente de parer un premier coup, est atteint au bras, un second au cou et les deux autres atterrissent sur son flanc droit et sur sa poitrine. Le sang gicle, Malick perd des forces et s’écroule. C’est grâce à un sapeur-pompier en civil surpris par la scène et qui arrêta l’hémorragie, que le blessé sera vite conduit à l’hôpital de Pikine.

Pris de panique, Yawou Dial prend la fuite pour se rendre à la police de Guédiawaye.

Journalbic.com

Top Desktop version