Journalbic

Articles société

«Ce sont des gens qui peuvent se fondre au sein de la population»

armee message casamance

L’armée s’est lancée aux trousses des auteurs de l’attaque de Bourofaye, qui a fait 13 morts et 7 blessés, samedi. Mais la tâche sera difficile, si l’on en croit le patron de la Dirpa, le colonel Abdoul Ndiaye.

Et pour cause. «Ce sont des gens qui peuvent se fondre au sein de la population, constate la voix de l’Armée dans les colonnes de L'AS. Il est difficile de les identifier. Ils ont certainement des caches d’armes. Et très facilement, ils peuvent se retirer, prendre leur cache, commettre leur forfait et s’enfuir.»

Cependant, prévient le colonel Ndiaye, l’Armée «est en train de réunir tous les moyens nécessaires avec nos forces pour mettre la main sur eux».

Journalbic.com

Top Desktop version