Journalbic

Articles société

Pourquoi ce sénégalais s'immole en Mauritanie

immole mauritanie

Abdourahmane Fall, la cinquantaine, a été admis, le 29 août dernier, dans les services de l’hôpital de traumatologie et des grands brûlés de Nouakchott. Il a tenté, devant les locaux de la Direction générale de la Douane nationale de Mauritanie, de se tuer en s’immolant. Mais, dit-on, son pronostic vital n’est plus engagé.


Son geste, cet industriel sénégalais, l’explique par les nombreux déboires et injustice qu’il vit depuis 2014. En cette période, Fall venait de payer, à l’en croire, environ 8 millions FCFA comme droits de douane pour acheminer un container de viande en poudre vers le Danemark. Un montant versé au Trésor public, dit-il. La valeur marchande du container était environ de 127 millions d’ouguiyas environ 254 millions de FCFA. Le Sénégalais qui dit exercer ce métier depuis 1995, assure n’avoir jamais eu de problème et qu’il est bien connu dans le milieu. Dans cette affaire, il a été interpellé, puis incarcéré en 2015 pour émission de chèques sans provision. Ce qu’il nie.
Libéré le 18 mai 2017, il se rend au ministère des Finances et du Budget et raconte sa mésaventure. Après plusieurs tentatives de rentrer dans ses fonds, il échoue.
Désespéré, Abdourahmane Fall, marié et père de 4 enfants, a tenté de mettre fin à ses jours. Il a été atteint au deuxième degré. La tête, les bras, le ventre et les pieds ont tous étaient touchés par les brûlures. A travers son acte désespéré, il veut que justice lui soit rendue.

Auteur: Source : Enquête

Journalbic.com

Top Desktop version