Journalbic

Articles société

Accident au Sea Plaza : Une maladresse à 200 millions F CFA

aapla

Le mardi 04 avril dernier, lorsque les agents du commissariat de police du Point E ont été informés qu’un véhicule venait de heurter une façade en vitre du Sea Plaza, ce fut le branle-bas de combat. Car automatiquement, on a pensé à une attaque terroriste, d’autant plus que l’information a été reçue dans un contexte où les hommes du Commissaire Bodian poursuivaient leurs enquêtes, dans l’affaire des deux présumés terroristes qu’ils venaient d’appréhender. Mais après recoupements, ils se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un accident. Une jeune dame qui faisait marche arrière a malencontreusement heurté cette partie de la façade avant. Ainsi, le dispositif sécuritaire prévu en cas d’attaque terroriste actionné a aussi été revu à la baisse. C’est une équipe de quelques brigadiers de recherches qui a été envoyée sur les lieux. Sur place, ils se sont rendu compte que la dame K. N. N, auteure de l’accident, ne détenait pas de permis de conduire. Que la voiture appartient à son fiancé M. M. K avec qui elle était ce jour-là pour un dîner en amoureux.
Toutefois, petite cause aux grandes conséquences, la maladresse de la jeune femme s’évalue à la rondelette somme de 200 millions, renseignent nos sources. Cette estimation des dégâts a été faite par la direction du Sea Plaza. Ainsi, les deux tourtereaux ont été cuisinés. Ils ont reconnu leurs torts. Nos interlocuteurs de dire que les délits qu’on leur reproche ne souffrent d’aucun doute. « Les faits sont clairs comme l’eau de roche. Les délits qu’on leur reproche sont assez évidents pour qu’on les défère à la fin de leur période de garde à vue », soufflent des sources proches de l’enquête. Ils ont été remis entre les mains du procureur de la République, hier. A la demoiselle K. N. N, outre le délit de destruction de biens appartenant à autrui, on lui reproche le défaut de permis de conduire. A son « fiancé », la Police de Point E reproche le délit de remise d’un véhicule à un tiers non détenteur de permis de conduire.

Add a comment

Affichages : 511

Macky Sall attendu ce vendredi au Daakka endeuillé

aatiss

Macky attendu, ce vendredi au Daakka. Le président de la République est attendu, ce vendredi, au Daakka de Médina Gounass endeuillé depuis mercredi. Avec cet inattendu incendie dont le bilan s’est alourdi maintenant à 29 morts et plus d’une centaine de blessés.
Le président Macky Sall, qui avait programmé cette visite, avant ce drame, va constater de visu l’ampleur des dégâts, présenter ses condoléances au Khalife de médina Gounass, avant d’annoncer certainement des décisions (deuil national pourquoi pas?) pour juguler ces récurrents et accidents qui closent banalement le vie des citoyens.
L’atmosphère sera très lourd en ce vendredi surtout à l’heure de la grande prière.
Depuis hier jeudi, les choses se précipitent au Dakka qui doit prendre fin lundi prochain: 15 corps ont été mis sous terre, 8 en attente d’identification, 17 corps non identifiés, des pèlerins perdus de vue, 5 personnes auditionnées.

Add a comment

Affichages : 500

Solidarité avec Y en a marre : 3 manifestants déférés

aanoire

En solidarité avec le mouvement Y’En A Marre qui organisait une manifestation le 7 avril dernier à la Place de l’Obélisque, le mouvement « Mbour vérité » avait tenu le même jour, à Mbour, une manifestation à la devanture de la mairie.
Devant la vive résistance opposée par les manifestants qui ne disposaient pas d’autorisation administrative, les hommes du commissaire Tendeng ont usé de grenades lacrymogènes pour disperser la foule. De leur côté, les manifestants ont tiré des projectiles en direction des policiers.
Quatre personnes seront arrêtées ; David Diamé Bop, Ibrahima Faméké Diémé, Babacar Diémé et Sidy Babou, tous demeurant à Mbour. Acheminés au commissariat urbain de Mbour, ils ont été auditionnés et gardés à vue. Seul le nommé Sidy Babou a été libéré après son audition, rapporte le quotidien L’Observateur.
Quid des motivations de leur manifestation en solidarité avec Y’En A Marre? Ils disent vouloir « définir une plateforme revendicative sur les difficultés que rencontre la commune de Mbour ».
Les trois manifestants ont été déférés présentés au délégué du procureur.

Add a comment

Affichages : 457

Le bilan provisoire de l’incendie du Daaka de Médina Gounass s’est alourdi. Il est passé à 24 morts, 80 blessés dont 13 dans un état critique très grave.

aadaka1

Le bilan provisoire de l’incendie qui s’est déclaré hier au Daaka de Médina Gounass, de 22 morts carbonisés, s’est alourdi à 24 morts, selon des chiffres officiels et toujours provisoires.
Car, à cette longue liste macabre, il faut ajouter des blessés dénombrés à 80 au total parmi lesquels 13 acheminés d’urgence à l’hôpital de Tambacounda.
A noter que les 22 morts enregistrés hier, ont tous étaient inhumés ce jeudi matin au cimetière de Médina Gounass, peu après leur prière mortuaire.
Les pertes matérielles, sont inestimables. Par exemple, un commerçant guinéen, Mamadou Barry, un habitué du Daaka, a confié qu’il a perdu 40 motos toutes neuves, d’une valeur marchande entre 500 000 francs à 700 000 francs Cfa l’unité.
Des véhicules, du bétail, de la marchandise, des effets personnels, tous sont partis en fumée. Le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et son collègue de la santé et de la prévention, Eva Marie Coll Seck sont attendus incessamment au Daaka.

 

Add a comment

Affichages : 444

Accident au Daaka: Macky Sall présente ses condoléances et promet de prendre les mesures nécessaires pour…

aatiss

« Il nous faut prendre les mesures nécessaires en vue d’éviter ces accidents qui sont très malheureux« , propos du président de la République, Macky Sall, en réaction à l’incident survenu au Daaka de Medina Gounass.
La 76e édition du Daaka (événement religieux) de Médina Gounass a viré au drame. Un violent incendie s’est déclaré vers 15 h 26 mn, sur le site de la retraite spirituelle. 20 morts, calcinés pour la plupart, et une cinquantaine de blessés graves, ont, pour le moment, été dénombrés.
Le chef de l’Etat devrait se rendre sur les lieux, demain. Macky Sall a réagi, dans l’Obs, face à cette tragédie. « Je saisis l’occasion, après l’incident malheureux qui vient de se déclarer au Daaka de Médina Gounass, pour présenter mes condoléances attristées à la Nation. On m’annonce qu’il y a une dizaine de décès, certainement des blessés aussi et il se peut que le bilan évolue. J’ai instruit le ministre de l’Intérieur qui sera sur place. Moi-même, dès vendredi, je serai à Médina Gounass« , précise-t-il.
Il poursuit: « je rappelle les mesures préconisées et prises depuis 2012 pour lutter contre les incendies dans cette retraite spirituelle où les gens se retrouvent en pleine brousse avec de la paillote et du feu. Cette cohabitation ne peut pas perdurer. Il nous faut prendre les mesures d’accompagnement nécessaire pour travailler avec la communauté elle-même, en vue d’éviter ces accidents qui sont très malheureux« .

Add a comment

Affichages : 445

Journalbic.com

Top Desktop version