Journalbic

Articles société

Amdy Diop viole et engrosse sa propre patiente

viol

Viol suivi de grossesse sur sa propre patiente, c’est l’inculpation qui a valu hier jeudi, à l’aide-soignant Amdy Diop sa comparution devant le Tribunal correctionnel de Diourbel. Il a été condamné à deux ans de prison. Recevant Maguette Dieng dans son cabinet à Touba, pour une consultation suite à des douleurs abdominales, Amdy Diop lui sert un comprimé qu’elle a avalé avant de perdre conscience. L’aide-soignant ferme la porte et abuse sexuellement d’elle.

Mais puisqu’il s’était rendu compte que la fille était encore vierge, Amdy satisfait sa libido en frottant son sexe sur celui de sa patiente jusqu’à éjaculer. Malheureusement, Maguette Dieng a contracté une grossesse à partir de cela. Lorsqu’elle s’est réveillée, Maguette Dieng, même étourdie, ne se rend compte de rien. Ce n’est que plusieurs semaines après les faits, qu’elle se rend compte qu’elle était enceinte. Tous les soupçons s’orientent vers Amdy Diop qui nie avoir touché la fille. Au premier jour du procès, Amdy Diop maintient ses déclarations. Ce qui a poussé Me Abdoulaye Babou, l’un des avocats commis par la famille Dieng, de solliciter des tests Adn sur Amdy Diop pour se déterminer, rapporte le journal L’As.
Ses tests se sont avérés positifs et démontrent scientifiquement qu’il est bel et bien le père biologique de l’enfant que curieusement Amdy Diop est allé baptiser. Amdy Diop finit par reconnaître avoir eu une relation sexuelle avec Maguette Dieng, mais il souligne qu’il ne l’a pas violée. Me Abdoulaye Babou a demandé 10 millions Fcfa pour la constitution de partie civile, et le procureur Moussa Gueye requis une peine de deux ans d’emprisonnement. Le Tribunal a finalement reconnu Amdy Diop coupable et l’a condamné à deux ans de prison et trois millions d’amende.

Add a comment

Affichages : 453

Deux jeunes candidats à l’armée nationale succombent à leurs blessures suite à…

2 morts

Chaque année, le recrutement dans l’armée draine une foule immense. Des jeunes viennent des quatre coins du Sénégal afin d’intégrer l’armée nationale. Cependant, un drame s’est produit ce week-end, à Ouakam. Une bousculade entre les postulants, qui seraient armées, aurait débouché sur des échauffourées, selon Le Populaire. 

Une bousculade qui a occasionné plusieurs blessés et deux morts. A l’origine du drame, des jeunes candidats au recrutement, qui étaient inscrits dans les centres de Rufisque et Guédiawaye, ont rappliqué au centre de Ouakam afin de tenter leur chance. Une fois sur les lieux, ils ont voulu devancer ceux qui étaient sur place, avant eux. Ces derniers, présents sur les lieux depuis quelques jours, n’ont pas voulu se laisser faire. S’en est suivie une bousculade. Certains, qui étaient armés, n’ont pas hésité à utiliser couteaux et marteaux.
L’une des victimes aurait reçu un coup de marteau à la tête. Et c’est après son évacuation, à l’hôpital qu’il succombera à ses blessures. Les mis en cause n’ont pas été identifiés.

Add a comment

Affichages : 564

Une bande armée a cambriolé en emportant beaucoup de millions à la banque BOA de Nord-Foire

boa

La question de la sécurité à Dakar et au Sénégal devient de plus en plus préoccupante. Ce matin, une bande de malfaiteurs armés jusqu'aux dents a fait une descente à la Bank Of Africa située sur la route de l'aéroport à hauteur de Nord Foire. Sur place, les malfaiteurs sortent leurs armes pour neutraliser le vigile en service avant de s'introduire dans la banque. Ils cambriolent la structure financière et emportent avec eux tout l'approvisionnement disponible. 

Pour l'heure, une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade de la foire. 
Nous y reviendrons...

Add a comment

Affichages : 593

Samba Sow meurtrier de Fatoumata Makhtar sous mandat de dépôt à Rebeuss

samba sow

Déféré mardi dernier auprès du procureur de la République, Samba Séckou Sow, poursuivi pour assassinat et tentative de vol avec escalade, effraction et usage d’armes, a fait face au juge d’instruction, qui l’a inculpé de ses crimes. Il a été placé sous mandat de dépôt. 

Les dés sont jetés pour le présumé meurtrier de la 5eme vice présidente du Conseil économique, social et environnemental. L’enquête sur le meurtre de Fatoumata Makhtar Ndiaye un autre tournant. Le dossier a été transmis depuis mardi au maître des poursuites, auprès de qui Samba Sow a été déféré.
Poursuivi pour des faits d’assassinat et tentative de ce crime, le « Chauffeur-tueur » attendait de passer devant le magistrat instructeur. Ce qui a motivé les deux retours de parquet décidés à son encontre.
Toujours selon le journal, le procureur de la République a saisi le juge d’instruction du deuxième cabinet d’un réquisitoire introductif dans lequel il a visé contre Samba Sow les crimes d’assassinat, tentative de vol avec escalade, effraction et usage d’armes.
Le procureur a alors requis le mandat de dépôt contre Samba Sow. Il sera suivi par le juge Yakham Lèye, qui inculpé le présumé assassin des crimes visés par la maître des poursuites avant de la placer sous mandat de dépôt.

Add a comment

Affichages : 442

Maître Diouf tire à boulets rouges sur la Dic à propos de l’Affaire Café de Rome

z

Me El Diouf du pool des avocats des douze (12) agents du Café de Rome poursuivis pour association de malfaiteurs et abus de confiance est sorti hier de ses gonds et n’a pas manqué la Dic en la flinguant à bout portant.

En pleine audience pour flagrants délits, Me Diouf a attaqué les limiers de la Dic. L’avocat et non moins parlementaire, les accuse d’avoir utilisé des méthodes peu orthodoxes pour “cravater ” ses clients.

A l’en croire, ces derniers, sur la bases de simples soupçons de vol de recettes, ont été enlevés, séquestrés puis conduits manu-militari dans les locaux de la Dic.

Parlant de la nécessité de faire bien leur travail, Me El Hadj Diouf, indique que : ” les officiers de la police judiciaire doivent respecter les procédures en droit, notamment le règlement cinq (5) de l’Uemoa.

Selon la robe noir, pour rencontrer ses clients, il fallait une traversée de l’atlantique. ” J’ai dû faire du boucan pour les voir “, déclare l’avocat du peuple, nous rapporte le journal La Tribune.

Il en a profité pour demander l’annulation du procès verbal de la polic

Add a comment

Affichages : 475

Journalbic.com

Top Desktop version