Journalbic

Articles société

Macky Sall libère 497 prisonniers « pour préserver leur dignité humaine »

apriz

La grâce présidentielle permet à un détenu d’être libéré de toutes ses peines et à l’orée de toute nouvelle année, le président de la République du Sénégal peut effectivement usiter de cette dite grâce. Cette année son Excellence Mr Macky Sall a gracié quatre cent quatre-vingt-dix-sept prisonniers des 37 prisons que compte notre pays.

Des diverses prisons du pays, coupables de diverses infractions, ces 497 détenus ont ainsi bénéficié de la grâce présidentielle. Macky Sall a pu libérer ces prisonniers mais suivant une certaine norme.
Son ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba nous apprend par ailleurs, que «le Président n’a gracié aucun prisonnier dont le motif de condamnation était lié à un meurtre, un attentat aux mœurs et à un trafic de stupéfiants».
«Ainsi le Président donne une seconde chance à ces hors la loi en se souciant de leur dignité humaine », nous renseigne le ministre de la Justice.

Add a comment

Affichages : 729

Le fils de Cheikh Amar, délits après délits, échappe toujours à la prison

amarrrr

Chanceux est le fils de Cheikh Amar, après une nuit bien animée aux Almadies, Serigne Saliou Amar a été retrouvé ivre au volant et arrêté par les gendarmes de Ngor.

Ce dernier a truffé d’insultes son interrogateur de gendarme cause de sa garde à vue pour conduite en été d’ébriété, injures publiques et outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions.
Serigne Saliou Amar s’en est sorti bien que les gendarmes voulaient qu’il passe au parquet car d’après «Les échos», il a été libéré durant la nuit après une forte pression sur les gendarmes.
Il est avéré que ceci n’est point la première fois que Serigne Saliou Amar fait des délits de ce genre, en avril 2015 il avait heurté aux environ de 3 heures du matin, deux véhicules garés tout prêt de la résidence privée du président de la république, Macky Sall.
Serigne Saliou Amar était à bord d’un 4X4 avec des vitres teintées, et sans aucune immatriculation, il a été signalé plus tard que la voiture été celle de son père. Et lorsque les gendarmes qui étaient en fonction devant la demeure du président l’ont interpellé, Saliou avait fermement refusé de les répondre et les officiers ont fini par crever un de ses pneus et il a été acheminé et gardé à vue au niveau de la gendarmerie de Ouakam mais comme toujours le fils du milliardaire fut libéré suite à des pressions.
Serigne Saliou n’en est pas à son premier délit nous renseigne le journal «la tribune» car il y a quelque jours, il avait sorti une arme dans une boite de nuit des Almadies avec l’international sénégalais El Hadji Diouf, il s’en était sorti, impuni.

Add a comment

Affichages : 733

«Licenciements à Walfadjri», le PDG Sidy Lamine Niasse explique les vraies raisons

alam

Le groupe Walfadjri a licencié 40 éléments de son personnel. Une information qui a alimenté les débats d’hier. L’administration du dit groupe a tenu à apporter des précisions sur cette vague de licenciements.

Sidy Lamine Niass donne sa version des faits. En effet pour le PDG du groupe Walfadjri, « il n’est guère question de licenciements. A l’instar des grandes structures, Walfadjri procède, en fin de chaque année, à une revue d’effectifs devant lui permettre d’engager l’année suivante dans les meilleures conditions possibles ».
C’est dans cette angle que les responsables de Walf ont été amenés à prendre ses mesures. Au nombre desquelles, figure, bien entendu, le non-renouvellement de certains contrats, parmi ceux qui arrivent à terme ce 31 décembre. Tout comme, indiquent-ils, d’autres vont naturellement faire leur entrée.
« Au rebours de ce qui est dit ici ou là, Walfadjri demeure plus que jamais sur ses deux pieds et tend vers un avenir rayonnant », précise le PDG Sidy Lamine Niasse

Add a comment

Affichages : 1007

Thiamas, « un licenciement via un coup de téléphone, c’est inhumain »

amasi

La manière dont le groupe Walfadjri a destitué Thiamas déplaît grandement à l’animateur de l’émission «Kay Nu Begué». Il a été joint, hier, au téléphone par l’administration de cette maison de presse pour lui notifier la nouvelle.

Apres une dizaines d’années de loyauté, de fidélité et de services rendus à cette chaîne de télévision, « l’on me joint au téléphone, au bout du fil, le PDG Sidy Lamine Niass qui m’annonce la fin de mon contrat ainsi que mon licenciement », a expliqué Thiamas.
Une procédure de séparation brusque entre le groupe Walfadjri et Thiamass. « le PDG n’a pipé mot pour une explication liée à mon licenciement », a-t-il renseigné.

Add a comment

Affichages : 713

Interné à l’hôpital depuis plus d’un mois, Amath Dansokho reçoit la visite de Macky Sall

adans

Le président de la République s’est rendu au chevet de Amath Dansokho, lors de sa visite d’Etat en France. En effet, interné à l’hôpital Pitié Salpêtrière, en France, depuis plus d’un mois, le président d’honneur du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) serait gravement malade.

Le Président Macky Sall a profité de sa venue en France pour rendre visite à ce dernier. Accompagné de Babacar Touré, Mankeur Ndiaye, Albert Bourgi, Pape Mbaye, entre autres, la visite de Macky Sall n’a pas laissé indifférents la famille et les amis de Dansokho, selon l’Enquête.

Add a comment

Affichages : 1119

Journalbic.com

Top Desktop version