Journalbic

Articles société

Djiby Diakhaté : « Nous sommes dans une société qui devient de plus en plus violente… »

djiby diakhate sociologue

« Nous avons une société boiteuse à cause de la violence très présente à tous les niveaux…« , selon le Pr Djiby Diakhaté. Le sociologue a analysé la violence qui prévaut, depuis un certain temps, au Sénégal. La dernière en date, le meurtre de Bineta Camara, à Tamba. Il était l’invité, ce samedi, du Collectif des élèves et étudiants libéraux du département de Linguère…

«Nous sommes dans une société qui devient de plus en plus violente. C’est une violence que l’individu dirige sur lui-même (…) Les valeurs fondatrices de la société qui imprimaient une orientation de la conduite des acteurs sont en train de se déliter», a analysé Djiby Diakhaté qui pense que la famille qui était la cellule sociale de base de la société, « ne joue plus son rôle. La surmédiatisation des actes de violence et la banalisation de la violence font qu’elle est très présente au niveau de l’espace public« .

« Il ne sert à rien de parler du Sénégal émergent, si les populations ne sont pas en sécurité», dit-il, invitant à mettre en place des fondamentaux pour permettre à la société de marcher sur ses deux jambes. Ainsi, pour le sociologue, « aujourd’hui, nous avons une société boiteuse qui clopine à cause de la violence qui est présente à tous les niveaux ».

Add a comment

Affichages : 62

Les pharmaciens en guerre contre une décision de Macky

macky sall

C’est une alerte à la population…Les pharmacies seront en grève mercredi prochain les pharmacies vont baisser le rideau mercredi toute la journée pour protester contre la grâce présidentielle accordée au trafiquant de faux médicaments Mamadou Woury Diallo et devant le dilatoire des autorités à protéger les vrais criminels derrière le trafic de médicaments…En somme, les pharmaciens s’opposent à une décision qui relève de la discrétion du président de la république.

 
Add a comment

Affichages : 63

Meutre de Bineta Camara : L’autopsie atteste qu’il n’y a pas eu viol…

bineta camara meurtre tamba

Rebondissement dans le meurtre de Tamba. Aux dernières nouvelles, Binta Camara n’a pas été violée, selon son père, qui s’est basé sur le certificat de genre de mort délivré le médecin légiste.

Aussi les parents éplorés s’inscrivent-ils en faux contre les traces de sperme évoquées ça et là.  Selon la famille, la victime a opposé une résistance farouche à son bourreau.

Sur Rfm, Abdoulaye Diouf, proche de la famille, de souligner que « l’autopsie est claire et nette : pas de viol, pas de pénétration. Binta Camara est morte avec la djellaba qu’elle avait enfilée. Elle n’a pas reçu de couteau, sinon un coup de poing ».

Binta Camara sera inhumée demain mardi, à 10 heures, au cimetière de Saré Nguilele de Tamba…

Et le gardien de la maison est toujours en garde à vue.

Pour rappel, Bineta Camara, 23 ans, fille de Malal Camara, Dg de l’Agence de développement local (Adl) a été retrouvée tuée chez elle, ce samedi 18 mai, vers 21 heures.

Add a comment

Affichages : 66

Alioune TINE rencontre le Front pour libération de Khalifa SALL

alioune tine

Le front citoyen pour la libération de Khalifa SALL qui a initié une série de rencontres avec les acteurs de a société et les ONG en plus de la pétition citoyenne mise en ligne par les membres, rencontre en ce moment même Alioune TINE  de « Africa Jom Center » dont il est le fondateur à son siège de Ouakam.Le front citoyen pour la libération de Khalifa SALL qui a initié une série de rencontres avec les acteurs de a société et les ONG en plus de la pétition citoyenne mise en ligne par les membres, rencontre en ce moment même Alioune TINE  de « Africa Jom Center » dont il est le fondateur à son siège de Ouakam.

 Le front a initié un ensemble de démarches pour la libération de Khalifa SALL dont des manifestations publiques.

Add a comment

Affichages : 62

Yeumbeul Ndiogou Mboup et Aminata Mboup tués dans l'effondrement d'un bâtiment

effondrement

Ndiogou Mboup et Aminata Mboup, frère et sœur âgés respectivement de quatre (4) et d'un (1) an ont été tués dans l'effondrement de leur maison.Ndiogou Mboup et Aminata Mboup, frère et sœur âgés respectivement de quatre (4) et d'un (1) an ont été tués dans l'effondrement de leur maison.
Le drame est survenu, selon Walf Quotidien, hier dimanche vers 19h, un peu avant la rupture du jeûne.
Le bâtiment en question était en état de délabrement très avancé.  Les corps sans vie des deux enfants ont été transférés à l'hôpital Le Dantec pour autopsie.

Add a comment

Affichages : 82

Journalbic.com

Top Desktop version