Journalbic

Articles société

Taib Socé a été arrêté par les éléments de la Section de Recherches de...

taib soce

Le prêcheur Taib Socé a été arrêté par les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie. Selon Libération, il croupit à la prison de Rebeuss depuis jeudi dernier,  suite à une réquisition d’incarcération.Le prêcheur Taib Socé a été arrêté par les éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie. Selon Libération, il croupit à la prison de Rebeuss depuis jeudi dernier,  suite à une réquisition d’incarcération.
Quid de son arrestation ? Le journal rapporte que Taib Socé est rattrapé par son passé, notamment l’affaire d'escroquerie portant sur de l’or d’une valeur de 146,6 millions de Fcfa.
Une affaire pour laquelle il a été condamné le 3 août 2015 à une peine de 3 ans de prison ferme avant de bénéficier d’une grâce présidentielle le 3 avril 2016.
Taïb Socé devait verser à la victime, l’Imam Mouhamad Bassirou Sall, 160 millions de Fcfa. Faute d'argent, la partie civile a fait exécuter la contrainte par corps prononcée par la Cour d’appel de Dakar.

Add a comment

Affichages : 39

Me Sarr sur l'arrestation de GMS: Une surprise pour tout le monde, avant qu’il soit placé sous...

guy marius sagna1

 

Guy Maruis Sagna a été attendu le jour de son arrestation sur l’objet de deux posts qui parlaient de la qualité défectueuse de notre système de santé, a déclaré ce mardi, un de ses avocats, Me Moussa Sarr, lors d’une conférence de presse avec les membres de la société civile et du mouvement Y’a en marre, non sans entrer dans le fond du dossier qui concerne le secret de l’enquête. Guy Maruis Sagna a été attendu le jour de son arrestation sur l’objet de deux posts qui parlaient de la qualité défectueuse de notre système de santé, a déclaré ce mardi, un de ses avocats, Me Moussa Sarr, lors d’une conférence de presse avec les membres de la société civile et du mouvement Y’a en marre, non sans entrer dans le fond du dossier qui concerne le secret de l’enquête. 
Lorsqu’un citoyen est arrêté et déféré à la gendarmerie, c’est pour être entendu sur un acte posé ou des propos tenus consécutifs d’une infraction. A cette date, au moment de l’audition jusqu’au moment du bouclage du dossier, aucune infraction lui a été notifiée sur le contenu des deux posts. Ce qui était une curiosité, parce que pour être arrêté, il faut que l’on vise un texte qui viole, ce qui n’est pas le cas. Et par la suite, il a été garde à vue et déferré le lendemain, a dénoncé l’avocat de l’activiste, Guy Marius Sagna.
Selon Me Moussa Sarr, c’est  le mercredi, vers 18 heures, que les avocats ont été notifiés qu’il y avait un retour au parquet pour Guy Marius Sagna. C’est-à-dire qu’il devait retourner au commissariat central. Contre toute attente, il a été retourné à la section des recherches pour une enquête complémentaire qui ne portait pas sur l’audition des deux posts. Il s’agit d’un autre post reprenant un texte liminaire d’une conférence de presse du mouvement « France dégage » posté sur les réseaux sociaux par le même mouvement.
A en croire M. Sarr, aucune infraction n’a été notifiée après l’audition. Ce qui est curieux, d’après lui, contrairement au premier post où c’est lui qui a posté pour donner son avis ou opinion, cette fois ci, il n’était même pas au niveau du présidium au moment de la conférence de presse et n’a pas posté personnellement le texte. On ne peut lui imputer la paternité de ce post et du contenu, martèle-t-il.
Poursuivant, il ajoute que les avocats de Guy Marius Sagna attendaient deux hypothèses: Premièrement, que le dossier soit classé sans suite, ou il est renvoyé au flagrant délit pour ensuite bénéficier d’une liberté provisoire et enfin on le place sous mandat de dépôt et le juge en flagrant délit. Ce que ces avocats envisageaient comme scénario du pur.
Le vendredi, dit-il, « coïncidant avec la finale de la Can 2019, vers 13 heures, il a été entendu, inculpé sous mandat de dépôt sur la base de l’article 429 de Code pénal qui vise un délit de fausse alerte au terrorisme. » Une surprise pour tout le monde, avant qu’il soit placé sous mandat de dépôt.

Add a comment

Affichages : 26

Koumpentoum : Qui a tué le commandant de la brigade de gendarmerie

gendarmerie nationale

Le commandant de la Brigade de gendarmerie de Koumpentoum, Tamsir Sané, a été tué, dans la nuit du jeudi au vendredi, par des hommes lourdement armés. L'information vient d'être donnée par la Rfm.Le commandant de la Brigade de gendarmerie de Koumpentoum, Tamsir Sané, a été tué, dans la nuit du jeudi au vendredi, par des hommes lourdement armés. L'information vient d'être donnée par la Rfm.
Le drame a eu lieu alors que le défunt et ses hommes tentaient de mettre hors d'état de nuire une bande de malfrats qui tentaient de braquer le bureau de poste de la localité dont le gardien est grièvement blessé.

Add a comment

Affichages : 55

De Tambacounda à Dakar à Pied, Aboubacar Kouyaté reçu par ...

Aboubacar Kouyat palais macky sall

Aboubacar Kouyaté, 32 ans, a marché de Tambacounda à Dakar à pied pour rencontrer le président de la République, Macky Sall. Après 17 jours de périple sur une distance de 490 km, il est arrivé dans la capitale depuis quelques jours. 

C’est seulement hier qu’il a eu la chance de rencontrer le chef de l’Etat. Accroché par L’Observateur à sa sortie d’audience, le jeune homme est revenu sur les raisons de son geste. « Je ne l’ai pas fait pour de l’argent mais pour montrer au peuple sénégalais et africain, qu’il est normal de magnifier nos grands hommes pendant qu’ils sont en service et en vie. Parce que généralement, en Afrique, on ne reconnaît nos grands hommes que quand ils sont morts ou ne sont plus en service », a-t-il confié. 

« J’ai fait la boulangerie moderne, mais là, je chôme. Et comme je suis dans une zone aurifère, je me débrouillais dans les sites d’orpaillage. Je compte m’investir dans la boulangerie qui est mon métier. Et le président a accepté de me soutenir dans ce projet », a-t-il ajouté.

Add a comment

Affichages : 31

Fou malade dénonce « un délit d’opinion » sur l'Affaire Guy M. Sagna

guy marius sagna

Malal Talla s’est indigné, mercredi, contre l’arrestation de l’activiste Guy Marius Sagna. Selon le membre du mouvement citoyen Y en  à Marre, « il y a un délit d’opinion au Sénégal » où la liberté d’expression est bafouée par le régime en place.Malal Talla s’est indigné, mercredi, contre l’arrestation de l’activiste Guy Marius Sagna. Selon le membre du mouvement citoyen Y en  à Marre, « il y a un délit d’opinion au Sénégal » où la liberté d’expression est bafouée par le régime en place.Pour laver à grande eau le leader du mouvement Frapp-France dégage, Malal Talla n’y est pas allé par quatre chemins. A l’instar de nombre de Sénégalais qui défendent Guy Marius Sagna dans cette affaire, le chroniqueur à la Télévision Futurs Médias (Tfm) botte en touche le motif « de fausse alerte » au terrorisme pour lequel l’activiste est dans les liens de la détention. Sur sa page facebook, « il n’a réclamé que de meilleures conditions dans les hôpitaux du pays à l’occasion du décès de Tanor Dieng« , se souvient-il. Un fait qu’il qualifie de bien.
Guy Marius ne coordonne pas le mouvementMalal Talla se souvient encore pour étayer son propos, des circonstances dans lesquelles le leader du mouvement Frapp-France dégage s’est embourbé dans cette affaire qui défraie la chronique. Selon lui, les propos pour lesquels Guy Marius Sagna a été arrêté, ont filtré d’une conférence presse. Pourtant, assure-t-il, l’activiste ne coordonne pas le mouvement. Ce, même s’il en fait partie. Tout cela, pour dire que c’est le coordonnateur qui aurait dû être arrêté.
Plan d’action pour faire libérer Guy MariusUne conférence de presse sera organisée vendredi prochain, au siège d’Amnesty, en présence « d’artistes du mouvement citoyen, d’Amnesty international, de la Radho et autres », a-t-il déclaré, précisant qu’il sera question de remettre les pendules à l’heure.

Add a comment

Affichages : 33

Journalbic.com

Top Desktop version