Journalbic

Articles société

« Cheikh Bethio était en soins intensifs ces derniers jours … »

cheikh bethio mort

Le guide des Thiantacounes était très malade comme l’avait annoncé son avocat Me Ousmane Seye qui avait déclaré que le cheikh avait perdu plus de 20 kg.

Mais ceci, a été confirmé ce mardi, par les membres de sa famille contacté par Seneweb après l’annonce du décès.

Selon la source, le pronostic vital du « cheikh Bi » était en jeu. Et c’est la raison pour laquelle, il était admis en réanimation pour « des soins intensifs ». « Il suivait une chimiothérapie »,révèle-t-elle.

Add a comment

Affichages : 76

Procès des Thiantacounes " Cheikh Béthio Thioune condamné à 10 ans de travaux forcés"

cheikh bethio 10 ans ferme

Procès des Thiantacounes : Cheikh Béthio Thioune condamné à 10 ans de travaux forcésLe verdict est tombé ce matin au tribunal de Mbour. Cheikh Béthio Thioune a été condamné à une peine de 10 ans de travaux forcés, de même que son chambellan Cheikh Faye. D’autres accusés sont condamnés à 15 ans de travaux forcés, 8 et 5 ans pour les autres. 3 personnes ont été acquittées à l’issue de ce procès.
Procès des Thiantacounes : Cheikh Béthio Thioune condamné à 10 ans de travaux forcés
Par ailleurs Cheikh Béthio Thioune et ses co-accusés sont condamnés à payer solidairement, la somme de 100 millions aux familles de Ababacar Diagne et de Bara Sow, par contrainte par corps. 
Toutefois, selon des sources judiciaires, Cheikh Béthioune pourrait ne pas rester en prison toutes ces années en raison de son âge et de son état de santé. Nous y reviendrons.

Add a comment

Affichages : 73

Meurtres de Médinatou Salam : Après les plaidoiries, le délibéré renvoyé …

affaire cheikh bethio ok

L’audience du double meurtre de Médinatou Salam a repris ce jeudi matin. Après plaidoirie des avocats de la défense réclamant l’acquittement de leurs clients, aujourd’hui c’était la réplique de la partie civile.

Selon Me Khassimou Touré,  » tous les accusés ont fui devant leur responsabilisé en se dédouanant devant la mort des deux Thiantacônes, qui ne sont pas morts de mort naturelle. Les certificats de genre prouvent qu’ils ont des blessures reçues par des tirs d’armes à feu, et des blessures d’armes tranchantes occasionnant des hémorragies « .

Poursuivant, l’avocat déclare que « le fusil qui a tué Ababacar Gueye appartenait à Cheikh Béthio. Il rajoute qu’aucun des accusés n’a réclamé la baisse des trois (3) milliards, qu’il avait réclamés pour les familles des victimes. D’autant plus que leurs avocats n’ont réclamé que des acquittements sans faire d’observations ».

Pour le Procureur, en s’abstenant de venir au tribunal, Cheikh Béthio Thioune reconnait indirectement les faits qui lui sont incriminés

Les avocats de la défense, avec Me Moustapha Dieng, invoquent la responsabilité de l’État, entre 2001 et 2019, engagée sur toute la ligne, car n’ayant pris en compte les avertissements de Cheikh Béthio sur la dangerosité de Bara Sow. Selon lui, le juge d’instruction n’a pas fait son travail.

La parole a été donnée tour à tour aux accusés dont certains ont regretté les faits et d’autres présenté leurs condoléances.

Le juge Thierno Niang, après avoir écouté les plaidoiries, a reporté le délibéré, prévu ce jeudi, au lundi 9 Mai.

Add a comment

Affichages : 61

Sacré-Cœur : Barthélémy Dias porte plainte contre l’école BEM

barthlmy diass

Mais que se passe-t-il entre la mairie de Mermoz, Sacrée-Cœur et Bem Management school ? En attendant d’avoir une réponse claire, sachez tout simplement que le maire de Mermoz, Barthélémy Dias, a porté plainte contre cet établissement réputé qui se trouve dans le secteur de sa commune. Pour être plus précis, Bem a été assigné devant le juge des référés. D’ailleurs, renseigne Dakaractu, le tribunal vient de constater la non conciliation des parties avant de renvoyer l’affaire au 9 mai prochain.

 
Add a comment

Affichages : 88

UCAD : Affrontements entre étudiants et forces de l’ordre

affrontements etudiants forces ordre

De violents affrontements opposent actuellement étudiants et forces de l’ordre à l’Ucad.

Une grève perturbe une fois de plus les cours à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar ce jeudi. En effet, l’Avenue Cheikh Anta Diop est transformée en champ de bataille où chaque partie essaie de montrer sa suprématie.

Aux pierres des étudiants, les forces de l’ordre répliquent avec des grenades lacrymogènes.

Add a comment

Affichages : 73

Journalbic.com

Top Desktop version