Journalbic

Articles société

Autoroute à péage : Macky décrète la gratuité pour le Gamou

aautoroute

Le Président Macky Sall a décrété la gratuité du passage sur l'Autoroute à péage durant la période du gamou. Selon L'Observateur, qui donne la nouvelle, cette décision, annoncée par le chef de l'État ce mercredi, lors de sa visite à Tivaouane, a été accueillie par une salve d'applaudissements.

Add a comment

Affichages : 34

Double meurtre de Bignona : Les premiers résultats de l’enquête

aadouble meutres

La gendarmerie a arrêté l’auteur présumé du double meurtre de Dombondir. L’individu est né en 1982 à Goundir en Gambie. Il a été interpellé le jour des faits, vers 21 heures, par les enquêteurs appuyés par les militaires du secteur 56 de la zone Sud.

Libération, qui donne l’information, rapporte que la perquisition effectuée chez le mis en cause a abouti à la saisie de ses habits tachetés de sang, certainement ceux qu’il portait au moment de son acte supposé, d'armes blanches et d'une vache attachée au milieu du domicile.

Le journal informe que le suspect et les fruits de la saisie ont été mis à la disposition des autorités judiciaires.

Le chef de village de Dombondir et son neveu ont été retrouvés égorgés lundi dernier en fin de matinée. 

Add a comment

Affichages : 32

Double meurtre de Dombondir : Les effroyables aveux du suspect

aaameurtre

Le présumé meurtrier du chef de village de Dombondir (Bignona) et de son neveu serait passés aux aveux devant les enquêteurs de la gendarmerie. Le suspect aurait reconnu les faits avec force détails.

D'après son récit macabre, repris par Source A, les faits se seraient déroulés dans la matinée du lundi 12 novembre. Lui et sa bande ont volé le troupeau du chef de village de Dombondir, Ablaye Sagna. Avant de traverser la frontière sénégalo-gambienne, il décide retourner sur ses pas pour aller récupérer un taureau qui n'a pas été embarqué.

Sur place, le voleur présumé tombe sur le neveu du chef de village, Seyni Sagna, qui a constaté la disparition du troupeau de son oncle. Pour se tirer d'affaire, il assomme ce dernier avec un gourdin avant de l'achever avec sa machette.

Le chef du village, averti plus tôt du vol de son troupeau, arrive sur les lieux. Il subira le même sort que son neveu. Le présumé meurtrier aurait avoué l'avoir égorgé avec son coupe-coupe.

L'enquête se poursuit.

Add a comment

Affichages : 83

Détournement à la BHS : Le banquier signe 198 virements frauduleux pour sa…

aaadetournement argent bhs

Suite et pas fin de l'affaire du détournement de 100 millions qui pollue l'ambiance à la Banque de l'habitat du Sénégal (Bhs). Selon Libération, qui a levé le lièvre, Ousseynou Kane, le présumé cerveau du casse, aurait effectué 198 virements frauduleux.

Le journal détaille que Kane aurait fait transiter 20 millions de francs Cfa (42 virements) sur le compte de son ami Pape Ousseynou Diouf, 34 millions (61 virements) sur celui de Fatou Kiné Diagne et 40 millions (95 virements) sur le compte de sa sœur, Nafi Diagne.

Le mis en cause et les bénéficiaires de ces virements ont été déférés au Parquet pour détournement de deniers publics et complicités.

Add a comment

Affichages : 58

Détournement de près de 100 millions de Fcfa : le chef de la Bhs de Matam, parrain de la mafia

aaadetournement argent bhs

Le chef de l’agence de la Banque de l’Habitat du Sénégal (Bhs) de Matam avait mis en place un vaste système de prédation financière cernée par la Section de Recherches de Dakar. Près de 100 millions de Fcfa ont été volés alors que le parquet a ouvert une information judiciaire contre un premier groupe de douze personnes, dont le cerveau.

Le journal l’Observateurrévélait dans sa dernière édition, une affaire de détournement de deniers publics qui secoue la Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs). Selon les informations de Libération, un premier groupe de douze personnes a été arrêté par la Section de recherches de Dakar et mis à la disposition du Parquet de Dakar. 

C’est d’ailleurs aujourd’hui que ce premier groupe sera édifié sur son sort puisque le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour faux et usage de faux, de détournement de deniers publics avant de requérir le mandat de dépôt contre tout le monde. 

A la tête de cette mafia, on retrouve le … chef d’agence de la BHS de Matam. Ce dernier ouvrait des comptes pour des tiers, avant de procéder à des virements frauduleux. Une fois l’argent reçu, ceux-ci s’empressaient de faire des retraits. Ils recevaient des commissions et reversaient le reste au chef d’agence qui, par ce procédé, a détourné près de 100 millions de Fcfa selon un préjudice provisoire. 

Des sources renseignent que le montant pourrait être revu à la hausse alors que d’autres arrestations devraient intervenir dans les prochaines heures. Nous reviendrons en détail sur ce scandale qui a pu être mis à jour à la suite d’une mission de contrôle avant que les gendarmes n’entrent en action. 

Add a comment

Affichages : 49

Journalbic.com

Top Desktop version