Journalbic

Articles société

Necrologie : Le Khalif de Leona Niassene n'est plus

el ibrahima niasse khalif

Le défunt Khalife de Leona Niassene El hadji Ibrahima ibn Khalifa Niass est venu au monde le 6 Novembre 1932 à Kaolack. Très jeune, ce fils de Mame Fama Thiam a appris par cœur les 114 sourates du livre saint auprès de son père qui l’initie très rapidement à la quête de connaissances des ouvrages du savoir conventionnel en Islam.



Après quelques années de formation, il obtient une maitrise parfaite dans la quasi-totalité des sciences surtout en ésotérisme dont il est un parfait expert reconnu de tous. Satisfait, Khalifatoul El hadji Mouhamad fait de lui son secrétaire particulier ; en effet c’est lui qui dorénavant, va se charger d’écrire pour lui et parfois garder ses précieux manuscrits dont les secrets (asrar).

Son père lui avait confié un très lourd fardeau qu’il accomplissait avec un grand plaisir. Il lui arrivait occasionnellement de raconter comment son père le réveillait matinalement pour lui demander un service et le connaissant Ahmad Iyane Thiam qui partageait la même chambre avec lui raconte qu’un jour il a compté plus de 114 le nombre de fois que son père a fait appel à lui. Celui qui affirme qu’œuvrer pour un homme de Dieu est synonyme de baraka dans le futur, peut certainement s’appuyer sur son cas en guise d’exemple concret. Non seulement il a hérité de son père des secrets mystiques de toutes sortes mais possède également des richesses admirables.

N’ayant franchi les frontières sénégalaises que pour des raisons de pèlerinage, El Hadji Ibrahim est pourtant propriétaire de voitures de luxes et de belles résidences ; mais tout cela à la sueur de son front, la culture de la terre domine ses activités, ses bus de transport sur l’axe routier Kaolack-Dakar contribuent au développement de la région et du pays entier.

Grand orateur et conférencier de renom, il éblouit tout le monde par la parfaite maitrise de son sujet, de par ses discours de sermon de la prière du vendredi qui invitent les arabisants du Saloum à la dégustation de la manière dont il manie la langue arabe avec dextérité n’usant même pas de brouillon pour cela. Ses sujets de Conférence sont toujours traités avec soin et mis en rapport avec l’actualité. En pleine cérémonie de Gamou ou de Ziara la prononciation de son célèbre « sirou, siri, siri » donne une assurance totale à tous les talibés. Personnage aux dévoilements des plus éclats et aux états mystiques des plus majestueux, El Hadji Ibrahima est reconnu de tous par l’exaucement des prières qu’il formule, des centaines de personnes parmi eux des personnalités le remercient pour avoir vu leurs vœux se réaliser.

« Faycal » comme nous l’appelons affectueusement, poursuit jusqu’ à présent l’héritage de son père sur le plan de l’enseignement et l’éducation. Il a formé un grand nombre d’intellectuel dans ce pays par le biais son daara dont ses fils et filles sont les premiers à y être encadrés. Sa fille du nom d’Aminata Niass qui a tôt mémorisé le saint coran et qui jusqu’à présent se charge d’écrire la plupart de ses manuscrits arabes en est un exemple qui mérite d’être cité.

Add a comment

Affichages : 166

Brussels Airlines sera la première compagnie étrangère à fouler le tarmac

brussels airline aeroport blaise diagne

Les préparatifs pour l’ouverture de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), le mois prochain, vont bon train. Lors du Conseil interministériel tenu hier sur le site en vue de l’inauguration de l’infrastructure, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, a déclaré que «tout est prêt pour l’ouverture (de l'aéroport) prévue le 7 décembre à 12 heures et avec un fonctionnement optimum de l’ensemble des infrastructures». Donc le jour J, les avions commenceront à atterrir à l'AIBD.
Et si tout se passe comme prévu, Brussels Airlines sera la première compagnie étrangère à fouler le tarmac. Air Sénégal, compagnie nationale, pour le vol inaugural, devant précéder celle belge sur la piste. L’information est donnée par l’ambassade du Sénégal en Belgique à travers une note consultée par Seneweb «à l’attention de la communauté sénégalaise de la juridiction Belgique-Luxembourg».
«Nous fondant sur l’exemplarité de la coopération belgo-sénégalaise, lit-on, nous sommes heureux et fiers de partager avec vous le fait que Brussels Airlines sera la première compagnie étrangère à atterrir au nouvel aéroport international Blaise Diagne le 7 décembre 2017.» La note indique que l’atterrissage est prévu à 15 h 00. Et que des membres de la communauté sénégalaise de Belgique dont l’ambassadeur, Amadou Diop, ainsi que des officiels belges parmi lesquels le directeur de la compagnie, seront à bord du vol inaugural commercial.

Add a comment

Affichages : 164

SAR : Panique chez les habitants de Thiaroye sur mer

pipeline thiaroye sur mer

"Nous sommes confrontés à une fuite d'essence depuis plus d'une semaine et cela est causé par une mauvaise réparation qu'ils (la SAR) ont faite après la première fuite le 2 octobre 2017."
Mamadou Fall, qui a fait cette annonce, habite à Thiaroye-sur-mer. Son quartier est exposé à l'essence libérée par un pipeline de la SAR endommagé. Voxpopuli, qui parle de l'affaire dans son édition de ce mardi, rapporte que sur place, il est interdit d'allumer un feu. Le quartier est devenu inflammable.
Le journal informe que le liquide inflammable s'est déversé dans les rues, dégageant une odeur suffocante, piquant les yeux et donnant des maux de tête et de ventre. Voxpopuli ajoute que certains habitants ont déserté le quartier.
Ceux qui sont restés souffrent le martyre. Mamadou Fall est de ceux-là. Il peste : "Nos enfants souffrent de maux de ventre à cause du produit toxique que contient l'eau que nous buvons. L'équipe technique dépêchée par la SAR sur les lieux pour réparer la fuite a déployé une pelle Poclain qui, en creusant dans la nuit sans lumière, a endommagé un tuyau de la SDE, qui est à côté du pipeline, et l'eau s'est mélangée avec l'essence."
Résultat, selon Fall : "Quand nous ouvrons nos robinets, nous obtenons un liquide noir, mais nous sommes obligés de l'utiliser parce que nous n'avons pas d'autres solutions."
Du côté de la SAR, on dédramatise. "La fuite est réelle, mais il n'y a aucun risque toxique, jure Ousseynou Ndiaye, adjoint du chargé de la communication de la SAR, interrogé par Voxpopuli. Ceux qui parlent de risque toxique ne savent pas ce qu'ils disent. Nous sommes sur les travaux et nous venons tout juste d'envoyer un autre camion qui va faire de sorte que l'essence ne coule pas dans ce quartier."

Add a comment

Affichages : 180

L'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar sera un aéroport militaire

aeroport leopol sedar senghor

Un conseil interministériel a réuni ce mardi 31 octobre 2017, à l'aéroport international Blaise Diagne de Diass, les membres du gouvernement. La rencontre était axé exclusivement sur l'ouverture de l'aéroport prévue le 7 décembre à 12h Gmt.
"Au lendemain de l'ouverture de l'aéroport international Blaise Diagne, c'est-à-dire le 8 décembre 2017, l'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar sera un aéroport militaire", informe le ministre, Seydou Guèye, à l'issue de cette rencontre.
Le porte-parole du gouvernement informe que tout est fin prêt pour une ouverture de l'Aéroport Blaise Diagne le 7 décembre à 12 heures Gmt, avec un fonctionnement optimum de l'ensemble des infrastructures. "Les questions de sécurité et de sûreté sont prises en charges", assure-t-il.
Pour faciliter le transport des passagers, il informe que le gouvernement a accepté l'offre de Dakar Dem Dikk qui va mettre en place un système de navettes régulières. "Il y a aussi une offre par le système de taxis au nombre de 100 qui seront mis en service pour arriver à 500 taxis. Pour Dakar Dem Dikk, c'est 5 lignes classiques de transport régulier et la fourchette des prix au départ de Dakar, est entre 500 et 1000f maximum. Dans les autres localités, il y aura un système de transport”, assure Seydou Guèye.

Auteur: Chamsidine Sané

Add a comment

Affichages : 175

La gorge d'une fille tranchée dans la chambre de sa mère à Pikine Tally Boubess

paka

Une fillette de deux ans est entre la vie et la mort à l’hôpital Albert Royer de Fann. Elle a été retrouvée la gorge tranchée dans la chambre de sa mère à Pikine Tally Boubess. Selon Libération, l’auteur de l’acte est un individu non encore identifié, qui a profité de l’absence de la mère de l’enfant, montée à la terrasse de leur immeuble étendre le linge, pour s’introduire dans leur appartement pour égorger le bébé couché sur le lit. Heureusement pour la petite, rapporte le journal, le suspect a été interrompu par un bruit.
Il abandonne l’enfant baignant dans son sang. Un voisin ayant entendu les cris du bébé a accouru. Évacué sur le champ au centre de santé Dominique puis à l’hôpital de Pikine, ensuite au Cto et enfant à Fann, la fillette a été directement conduite au bloc opératoire. «Actuellement, l’enfant est toujours en vie, mais dans un état critique», informe sa grand-mère, citée par Libération. Qui rapporte qu’«une enquête est ouverte par la police de Pikine pour identifier l’auteur de ce crime» barbare et incompréhensible

Add a comment

Affichages : 204

Journalbic.com

Top Desktop version