Journalbic

Articles société

Contrôler l’accès à Whatsapp, Facebook et Youtube», les raisons de la peur de Macky Sall

macky sall

De quoi le président Macky Sall a peur?
« Il faut que le futur président de la république se dise qu’il y a un visu populaire, citoyen qui est là pour observer les faits et gestes du nouveau pouvoir. C’est ce que j’appelle la magie du clique à travers les réseaux sociaux« .
C’est ce que disait le président Macky Sall dans une émission à la 2STV  présentée par  le journaliste pape Alé Niang à l’approche de l’élection présidentielle de 2012
Les sénégalais savent maintenant un peu, ce que cachent les intentions du président Macky Sall qui a voulu mettre la main  sur les réseaux surtout à quelque mois des  présidentielles 2019 .D’après l’Association nologie (ASUTIC),« le dernier paragraphe de l’article 27 du Code peut donner le pouvoir à l’Autorité de régulation des télécommunication et des postes (Artp) d’autoriser ou imposer toute mesure de gestion du trafic qu’elle juge utile… »
Elle dénonçait le Projet de loi portant Code des communications électroniques, adopté par le Gouvernement du Sénégal en Conseil des ministres du 6 juin 2018, et devant être voté à l’Assemblée nationale, menace l’accès des Sénégalais aux applications de téléphonie par internet.

Add a comment

Affichages : 154

Polémique sur la statue de Faidherbe : Serigne Mamor Mbacké siffle la fin

polemique sur la statue de faidherbe

La polémique fait rage à Saint Louis sur le sort à réserver à la statue de Faidherbe et, la débaptisation de la mythique place qui accueille le Magal des 2 Rakka. Serigne Mame Mor Mbacké ne veut plus entendre parler de cette histoire. Il l’a dit hier, lors de la cérémonie officielle du Magal des deux Rakka.La polémique fait rage à Saint Louis sur le sort à réserver à la statue de Faidherbe et, la débaptisation de la mythique place qui accueille le Magal des 2 Rakka. Serigne Mame Mor Mbacké ne veut plus entendre parler de cette histoire. Il l’a dit hier, lors de la cérémonie officielle du Magal des deux Rakka.Remettant les pendules à l’heure, Serigne Mame Mor Mbacké trouve inopportun ce tollé sur les réseaux sociaux, exigeant d’enlever la statue de Faidherbe. « Serigne Touba a tout réglé, en défiant l’autorité coloniale en son temps. Et cela justifie aujourd’hui, cette marée humaine qui prie sur cette place », a-t-il soutenu.
Se rappelant des précurseurs de l’organisation d’un tel événement à Saint-Louis, Mame Mor Mbacké s’est adressé aux fidèles en leur demandant de dépassionner ce débat sur la débaptisation de la place Faidherbe.Le guide religieux a appelé la jeunesse à s’instruire et surtout, éviter les débats puérils, tout en respectant son semblable.

Add a comment

Affichages : 65

Un violent incendie s`est déclenché à la gare Petersen de Dakar

incendie a petersen dakar

Un violent incendie s`est déclenché, cet après midi, à la gare Petersen de Dakar. Les sapeurs pompiers se sont aussitôt déportés sur les lieux du sinistre pour tenter de maîtriser le feu.

Add a comment

Affichages : 47

Accident : Deux pèlerins de La Mecque ont perdu la vie

accident de la route dakar

Deux pèlerins, de retour de La Mecque, ont perdu la vie dans un accident de la circulation. Selon des informations d'Azactu, l'irréparable s'est produit cette nuit vers minuit, à Sindia.Deux pèlerins, de retour de La Mecque, ont perdu la vie dans un accident de la circulation. Selon des informations d'Azactu, l'irréparable s'est produit cette nuit vers minuit, à Sindia.
Le véhicule qui transportait ces pèlerins de l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) vers Mbour, a heurté un camion en panne, stationné sur le bord de la Route nationale (Rn).
Deux autres personnes sont blessées dans l'accident. Elles sont dans un état critique, selon des témoins repris par le site d'information. Lequel informe que les victimes seraient proches de la famille de Thierno Cheikh Tidiane Barro de Mbour.

Add a comment

Affichages : 68

Rebeuss : 7 supporters d’Us Ouakam en grève de la faim

drame au stade demba diop l us ouakam assume les faits et presente ses condoleances aux familles des victimes

Sept (7) jeunes Ouakamois arrêtés dans le cadre du drame de Demba Diop ont entamé une grève de la faim depuis ce matin. Ces Ouakamois qui comptent ainsi dénoncer leur longue détention, exigent d’être jugés.Sept (7) jeunes Ouakamois arrêtés dans le cadre du drame de Demba Diop ont entamé une grève de la faim depuis ce matin. Ces Ouakamois qui comptent ainsi dénoncer leur longue détention, exigent d’être jugés.
Préoccupés par la tournure des évènements, les notables du village ont convoqué d’urgence une réunion pour se prononcer sur la situation, informe Biram Ndiaye, chargé des relations avec la presse au niveau du village.
Ces Ouakamois avaient été interpellés suite à l’écroulement d’un pan du mur du stade Demba Diop, le 15 juillet 2017, lors de la finale de la Coupe du Sénégal opposant l’Union sportive de Ouakam, au Stade de Mbour.
Les échauffourées qui s’en sont suivies ont causé la mort de nombreux supporters mbourois. L’enquête qui a été ouverte a pointé du doigt la responsabilité de supporters de l’Us Ouakam et 10 d’entre eux ont été arrêtés avant que 3 ne bénéficient par la suite d’une liberté provisoire.

Add a comment

Affichages : 141

Journalbic.com

Top Desktop version