Journalbic

Articles société

Affaire 94 milliards : Plus de 30 personnes auditionnées…

sonko mamour diallo

« Pas moins de 35 personnes » seront interpellées par la Commission d’enquête parlementaire pour apporter des éclairages sur le détournement de 94 milliards FCfa qui suscite toujours polémique. 

Pour le moment, la date n’a pas été précisée, même si selon Libération, les premières auditions vont bientôt démarrer.

Pour mémoire, le 16 octobre dernier, Ousmane Sonko avait accusé Mamour Diallo d’avoir détourné 94 milliards FCfa sur une affaire foncière.

Mieux, il assurait qu’ il a été épinglé par des rapports de l’IGE et de la Cour des comptes. «J’ai saisi tous les organes de contrôle mais, il n’y a que l’Ofnac qui a réagi. Or, cela est un crime économique», avait-il dénoncé.

Add a comment

Affichages : 29

Faux Billets: Thione Seck relaxé, toute la procédure...

thione seck

Le juge vient de relaxer Thione Ballago Seck. La procédure pour détention de signes monétaires, tentative d’escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent a été annulée.

Pour Rappel,  le lead vocal du Ram Daan a purgé 8 mois de prison avant de bénéficier, le 12 février 2016, d’une liberté provisoire.

Nous y reviendrons…

Add a comment

Affichages : 34

Affaire Woury Diallo : Le directeur des grâces évoque « un dysfonctionnement »

trafic medicament darah

Le Directeur des Affaires criminelles et des Grâces du ministère de la Justice a enfin accepté de briser le silence. Dans cet morceau choisi dans l’entretien exclusif accordé à iRadio et Emedia.sn, il s’est prononcé sur la polémique née de la grâce accordée à Mamadou Woury Diallo, condamné pour trafic de faux médicaments et dont la procédure était encore pendante devant la justice.

Mandiaye Niang avoue qu’il y a un dysfonctionnement, avant de rejeter les accusations selon lesquelles, il y a une mafia autour de la grâce. « Quand il y a des cas de dysfonctionnement à l’interne, on essaye toujours de savoir ce qui a pu mal se passer. Peut-être, ce n’est pas le lieu de venir après pointer du doigt où cela a pu mal tourner.

Aujourd’hui, ce qui nous préoccupe surtout au niveau de la Direction, du ministère, c’est de régler les problèmes qui doivent être réglés et faire en sorte que les cas de dysfonctionnements qui ont pu exister par le passé soient résolus. Et cela, je puis vous assurer qu’on y a travaillé. S’il y a une mafia, je ne suis pas au courant.

Ce qu’il faut savoir de la grâce, c’est qu’elle ne préjudicie pas aux intérêts des victimes. Cette grâce ne fait pas disparaître les intérêts civils. Les victimes seront toujours en droit d’aller réclamer devant le tribunal, la réparation du préjudice subi. Même une loi d’amnistie n’efface pas le préjudice. Autour de moi, ce sont des gens qui travaillent en toute intégrité. »

Add a comment

Affichages : 31

Corruption à la DAF : la DIC entre dans la danse

aly ngouye ndiaye

Aly Ngouille Ndiaye ne parlait pas dans le vent lorsqu’il annonçait qu’une enquête a été ouverte après la publication d’une vidéo mettant en cause des agents de la direction de l’automatisation des fichiers (DAF) pour corruption présumée. Selon les radars sensibles de Libération, la division des investigations criminelles (DIC) a ouvert une enquête et les premières auditions ont démarré. une affaire à suivre…

Add a comment

Affichages : 47

Oumar Youm : « Seuls 56% des voitures passent la visite technique… »

accident de la route dakar

«46% des véhicules échappent à la visite technique», selon Oumar Youm. Dans un entretien avec L’Obs, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement est revenu sur les causes des accidents de la route et promet des mesures fortes. 

« En moins de 48 heures, nous avons noté plus de 13 morts. C’est extrêmement regrettable« , a déclaré Me Youm qui promet que les dispositions « nécessaires » seront prises par son département pour remédier « à cette tendance haussière qu’il faut combattre avec tous les moyens« . Ainsi, comme mesure, il préconise « la sensibilisation des transporteurs, des chauffeurs, de la communauté des acteurs du transport en général, pour qu’on ait plus d’implication et de responsabilité dans le respect du code de la route, mais aussi l’implication dans la déontologie du transport routier« .

Une évaluation des auto-écoles sera faite afin de « comprendre les conditions dans lesquelles les futurs détenteurs de permis de conduire sont formés, encadrés et sensibilisés« .

« Il y a l’absence de visite technique comme pour le cas des véhicules accidentés sur la route Nioro-Kaolack (…) Seuls 56% du parc passent la visite technique… Nous allons renforcer les contrôles techniques par la mise en place de brigades mixtes entre les agents assermentés du ministère et les forces de sécurité, pour justement accroître les effets de contrôle et sa permanence pour limiter les accidents…« , rassure-t-il.

Add a comment

Affichages : 31

Journalbic.com

Top Desktop version