Journalbic

Articles société

DÉCÈS DE L’ANCIEN MINISTRE ET MAIRE DE SÉDHIOU, AMADOU TIDIANE BÂ

Le professeur Amadou Tidiane Bâ, ancien ministre de la Recherche et maire de Sédhiou (sud), est décédé mercredi soir, à Dakar, à l’âge de 72 ans, a appris l’APS auprès de sa famille.

Cet ancien recteur de l’Université Assane-Seck de Ziguinchor (sud) est décédé des suites d’une longue maladie.

Il a dirigé la mairie de Sédhiou de 2009 à 2014. Amadou Tidiane Bâ avait été élu maire de cette ville, sous la bannière du Parti démocratique sénégalais, de 2009 à 2014, en remplacement du professeur Balla Moussa Daffé.

Il sera inhumé vendredi, à Kolda (sud), selon sa famille.amadou tidiane ba

Add a comment

Affichages : 73

urgent: djibo ka n'est plus

le ministre d'Etat Djibo KA s'est éteint ce matin à la clinic madeleine.

 

djibo ka

Add a comment

Affichages : 114

LES VIOLENCES CONTRE LES ROHINGYA ’’PAS LOIN DU GÉNOCIDE’’

Les violences dont est actuellement victime la minorité musulmane des Rohingya, en Birmanie, relèvent du "nettoyage ethnique" et peuvent entrer dans le cadre de la Convention sur le génocide, estime Adama Dieng, secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations unies et conseiller spécial pour la prévention du génocide.

"Vous comprendrez qu’il soit légitime de parler de nettoyage ethnique dans le contexte des violences qui se commettent contre les Rohingya", dit-t-il dans un entretien paru dans l’édition de mercredi du quotidien national Le Soleil.

Il a évoqué "la détérioration de la situation sécuritaire, humanitaire et des droits humains" dans l’Etat du Nord Rakhine, en Birmanie, où subsistent de fortes tensions entre musulmans et bouddhistes, provoquant "un exode massif" des populations Rohingya.

La minorité musulmane qui vit dans cette zone se trouve confrontée à des discriminationss qui font que ses membres n’ont pas accès aux hôpitaux, aux écoles, ni au marché du travail. Ils sont considérés comme des immigrés du Bangladesh voisin.

Selon diverses sources, dont des médias internationaux, environ 400.000 personnes ont fui la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh depuis l’intervention des forces de sécurité birmanes qui réagissaient à l’attaque d’une trentaine de commissariats et d’une caserne le 25 août par des activistes.

Selon le secrétaire général de l’ONU et conseiller spécial pour la prévention du génocide, les violences dont sont victimes les Rohingya "constituent des crimes contre l’humanité et peuvent être assimilées à des crimes de guerre bien définies".rohingya genocide

Add a comment

Affichages : 111

L’OFNAC INSISTE SUR SON RÔLE D’ENCADREMENT DE L’ÉVOLUTION DU PATRIMOINE

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) souligne dans une note son rôle d’encadrement de l’évolution du patrimoine des personnes en charge la gestion des affaires publiques pour une meilleure protection des autorités qui pourraient être accusées à tort d’enrichissement illicite.

"L’OFNAC insiste que le fait qu’elle permet d’encadrer l’évolution du patrimoine de ceux qui ont en charge la gestion des affaires publiques, de générer un effet dissuasif en matière de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, de protéger les autorités qui pourraient être accusées, à tort, d’enrichissement illicite", lit-on dans ce document sanctionnant une rencontre entre les autorités de l’Ofnac et du ministère de l’Education sur la loi sur la déclaration de patrimoine.

L’OFNAC appelle à cet effet "tous les assujettis à procéder à une déclaration honnête et sincère de leur patrimoine afin de pouvoir justifier leurs biens à la fin de leur mission".

Add a comment

Affichages : 124

le tigre nie la farce

« Je suis revenu d’Espagne à cause de ce face-à-face. Dans le cadre de la coopération avec le promoteur qui fait des sacrifices pour la réussite de l’événement. J’ai donc fait des sacrifices pour venir ici. La preuve, la Tabaski ne m’a pas trouvé au Sénégal. Moustapha Gueye m’a appelé pour me dire de venir à 17 heures. La croix de ma voiture a lâché au niveau de l’autoroute à péage. J’ai changé d’habit après avoir appelé mon ami », a-t-il affirmé face aux journalistes. « On ne peut me reprocher un manque de professionnalisme. Je m’excuse du retard mais il faut que les gens sachent que je suis parti tôt. J’ai à plusieurs reprises patienté des minutes lors des face-à-face. D’ailleurs, lors du dernier face-à-face, j’ai attendu pendant deux heures de temps », a-t-il précisé.gris bordeaux

Add a comment

Affichages : 130

Journalbic.com

Top Desktop version