Journalbic

Articles société

Barth: « Un policier voulait mettre à mon insu un produit dans mon véhicule… »

bart

Un individu a été interpellé près de la voiture de Barthélémy Dias, maire Mermoz Sacré-cœur.
Au micro de Sud fm, Barthélémy Dias a fait savoir qu’un élément de la Direction de la surveillance du territoire (Dst) a été pris sur le fait en train de mettre un produit dans son véhicule…
« Ce matin, un individu a été alpagué auprès de ma voiture. Interrogé, il nous fait savoir qu’il a été mandaté par sa hiérarchie pour un produit dans mon véhicule. Il s’agit d’un élément de la Dst », confie-t-il.

Add a comment

Affichages : 33

Madické Niang : Il faut nourrir trois choses; son cœur, son esprit et son...

madick niang candidat

Après la publication des résultats provisoires de la Présidentielle et sa rencontre avec le Khalife général des Mourides, Madické Niang s’adresse au Sénégalais via sa page Facebook.
 » Dans la vie, il faut nourrir trois choses : son cœur, pour que la foi et paix y abondent et se recyclent chez les autres ; son esprit, pour que la sagesse et la bonne pensée y germent et son âme, pour que la spiritualité, le bon et la bonté puissent se propager en nous et dans le reste de la société », lâche-t-il.
Pour le candidat de la coalition Madické2019, « c’est bien là, le contrat social que je me suis promis d’exercer sur moi-même et sur mes actes devant les Sénégalais. Je reste déterminé, à donner le meilleur de moi-même, quoi qu’il en soit, pour ce peuple. Nous resterons déterminés et regarderons droit devant nous pour le meilleur comme pour le pire ».

Add a comment

Affichages : 31

Le colonel Abdourahim Kébé sera déféré au parquet

affaire colonel kebe

Arrêté dimanche à Saint-Louis et en garde à vue à la Section de recherches de Colobane, le colonel Abdourahim Kébé sera déféré au parquet aujourd'hui, selon L'Observateur, pour d'actes ou manœuvres de nature à provoquer des troubles politiques graves.

Auditionné hier jusqu'à 00h 40 mn, le colonel à la retraite risque l'instruction. En effet, d'après le quotidien Les Échos, son dossier peut être confié à un juge d'instruction, renvoyé devant le juge des flagrants délits ou classé sans suite, indique la même source.

Add a comment

Affichages : 38

Barth surprend un policier dans son véhicule et...

barthelemy dias

Barthélemy Dias se prononce sur le supposé policier qui s’est introduit dans sa voiture.
« Je ne permettrai à personne de s’introduire chez moi ou dans ma voiture sans mon autorisation », a déclaré le maire de la commune de Mermoz Sacré cœur.
Le proche de l’ex maire de Dakar, Khalifa Sall, est sûr que « celui qui a essayé de s’introduire dans sa voiture est un agent de la Dst »
Il prévient : « Je n’accepterai plus qu’un policier s’introduise chez moi sans mon aval. »

Add a comment

Affichages : 29

Le rôle du Ministère de l’Intérieur et des maires fraudeurs dans le hold-up électoral du siècle Par Seybani SOUGOU

hold up electoral

Dans une contribution intitulée « Cartes d’électeurs : La responsabilité pénale du Directeur de la DAF et des Maires fraudeurs » transmise aux médias le 11 novembre 2018, j’alertais (documents à l’appui) nos concitoyens sur le fait, qu’à la page 35 du rapport de la MAFE, les experts de l’Union européenne attiraient l’attention sur le risque de fraude massive aux élections de 2019 en ces termes « dans plusieurs localités, des certificats de complaisance ont été délivrés frauduleusement par des maires afin d’opérer des transferts d’électeurs fictifs dans leurs circonscriptions ». La MAFE insistait notamment sur « la production massive de faux extraits de naissance, de nature à influencer les élections locales de 2019, et par ricochet les présidentielles ».Dans l’émission, le Jury du dimanche du 03 mars 2019, le porte-parole de la CENA, Issa SALL souligne son incapacité d’expliquer le gonflement inédit de l’électorat de certaines localités, avant de faire une révélation de taille : A GOUDIRY (Tambacounda), 7000 faux extraits de naissance ont été produits (la justice saisie est restée muette). Pourquoi la CENA a-t-elle attendu la fin du scrutin pour informer la presse de telles pratiques frauduleuses, d’une extrême gravité ?
Il existe plus de 550 communes au Sénégal : il suffit juste de produire, 7000 faux extraits de naissance, dans 50 communes pour obtenir 350 000 électeurs (en avance), avec le concours de la DAF, chargée d’éditer les cartes d’électeurs.
Si le scrutin du 24 février n’a pas encore livré tous ses secrets en termes de fraude industrielle, une chose est certaine : le hold-up du siècle a été rendu possible grâce à la complicité active du Ministère de l’Intérieur (DGE et DAF), de plusieurs maires fraudeurs, et l’incroyable passivité de la CENA (exclue quasiment de tout).
NB: le jour du scrutin (24 février 2019), le ministre de l’Intérieur a diffusé 2 notes illégales, en violation totale des dispositions prévues par le code électoral. Inutile de vous dire que des localités comme Matam, Fatick, et d’autres localités rurales en ont profité pour faire du grand n’importe quoi. Vous avez dit 58,27%? On a envie de rire sous cape!
Cordialement
Seybani SOUGOU

Add a comment

Affichages : 33

Journalbic.com

Top Desktop version