Journalbic

Articles société

Necrologie : Le reporter de guerre, Amadou Mbaye Loum n'est plus

amadou mbaye loum reporter guerre

C’est avec tristesse que nous venons d’apprendre la nouvelle du décès du Doyen Amadou Mbaye Loum.

Le monde de la presse est en deuil. Notre confrère et ancien journaliste de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts) Amadou Mbaye Loum est rappelé à Dieu à l’hôpital Principal de Dakar des suites d’une maladie.

Le «reporter de guerre» comme le surnommait certains, a fait plusieurs zones de conflits comme le Liban, le Liberia, ou encore la Gambie.

La rédaction de journalbic.com présente ses condoléances à la famille éplorée, au monde de la presse et à tout le Sénégal.

Add a comment

Affichages : 166

Ahmet AIDARA au commissariat central de la police de Guédiawaye

amet aidara

L’animateur de la Zik Fm était, hier lundi, au commissariat central de la police de Guédiawaye. Selon des informations de Les Echos, Ahmed Aïdara, accusé de coups et blessures volontaires (Cbv), a été entendu par les enquêteurs. Après l’exercice de questions-réponses sur procès verbal, il est reparti libre.

L’animateur de Teuss est accusée par une dame nommée, Aïda d’être le commanditaire de l’agression dont elle a été victime et qui lui a valu une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 15 jours. Pour avoir filmé une manifestation de l’association « Guédiawaye ci la bokk », elle a été passée à tabac.

Ahmed Aïdara a nié devant les enquêteurs les accusations de la victime. Selon des informations du journal, il n’est pas exclu qu’il soit de nouveau convoqué.

Add a comment

Affichages : 225

Necrologie : Yamar Thiam n'est plus !

yamar thiam tama

Percussionniste et oncle d’Assane Thiam du Super étoile, Yamar Thiam n'est plus. Il avait perdu la vue. Le batteur de tam-tam du début des années 80 devait subir une opération en France, mais n’avait pas les moyens. Toute la rédaction du journal Bic présente ses condéléance à sa fammille.

Add a comment

Affichages : 199

Le procureur de la République va prononcer son réquisitoire cet après midi.

serigne bassirou gueye

Ouvertes hier, jeudi 15 février, les plaidoiries des parties au procès de Khalifa Salle et Cie se poursuivent ce vendredi. Cette après-midi, entre 15 heures et 18 heures, le procureur de la République va prononcer son réquisitoire.

Serigne Bassirou Guèye, qui n’a fait aucun cadeau au maire de Dakar durant les débats, devrait taper fort.

Auparavant, ce matin, entre 9 heures et 13 heures, les avocats de la Ville de Dakar, qui s’est constituée partie civile, prendront la parole.

Hier, les avocats de l’État et l’Agent judiciaire de l’État ont livré leurs plaidoiries. Ce dernier a réclamé près de 7 milliards de francs Cfa de dommages et intérêts.

Selon Libération, la défense entrera en scène la semaine prochaine, lundi, mardi et mercredi.

Add a comment

Affichages : 173

L’État tranche la question de l’utilisation de la Caisse d’avance

khalifa sall djibo

Voilà qui devrait mettre fin à la polémique. Le décret n°2003-657 du 14 août 2003 relatif aux règles de recettes et régies d’avances de l’État tranche la question de l’utilisation de la Caisse d’avance. Le texte, en son article 13, soumet celle-ci à la vérification de tous les corps de contrôle de l’État.

«Les régisseurs d’avance sont tenus de produire les pièces justificatives prévues par la réglementation en vigueur. Les doubles des pièces justificatives sont conservés pendant deux ans par le régisseur qui les tient à la disposition des organes ou agents de contrôle», stipule l’article en question.

Le décret, publié in extenso ce lundi dans Le Soleil, a été signé sous Abdoulaye Wade. Il fortifie l’accusation et affaiblit la défense, qui soutient que les «fonds politiques» échappent au contrôle de l’Etat.

Add a comment

Affichages : 186

Journalbic.com

Top Desktop version