Journalbic

Articles société

Me El Hadji Diouf rattrapé par une affaire de détournement de fonds...

me el hadji diouf avocat

Alors qu’il crie sur tous les toits que Ousmane Sonko est un voleur, Me El Hadji Diouf est rattrapé par une affaire de détournement de fonds qui date du mois de mai 2019. Aujourd’hui, les avocats de son frère Cheikh Kane Fall ont déposé trois plaintes pour détournement de fonds.Alors qu’il crie sur tous les toits que Ousmane Sonko est un voleur, Me El Hadji Diouf est rattrapé par une affaire de détournement de fonds qui date du mois de mai 2019. Aujourd’hui, les avocats de son frère Cheikh Kane Fall ont déposé trois plaintes pour détournement de fonds. 
Le célèbre avocat, Me El Hadji Diouf est dans de beaux draps pour une affaire de détournement de fonds de l’héritage d’un homme prénommé Papis Diatta. En effet, ce dernier s’est attaché les services de Me Diouf par le biais de son frère, Cheikh Kane Fall. La robe noire avait imposé 20% des 200 millions FCFA de l’héritage en échange de son aide. Ce qui aurait été conclu au début de la collaboration, renseigne Senenews.
Papis Diatta, l’héritier de Patrick Jean Emil Girault avait par la suite fait une procuration à Me El Hadji Diouf afin qu’il rapatrie les fonds. En somme, Me El Hadji Diouf avait pour principal mission de transférer l’argent de la banque BNP Paribas vers son propre compte. Et, une fois à Dakar, l’avocat devait restituer au procurateur les fonds.
Plainte de Me El Hadji Diouf pour diffamationC’est à partir de cette étape de l’affaire que les problèmes ont commencé. Me El Hadji Diouf aurait « catégoriquement refusé de donner l’argent à Papis Diatta. Il est allé même jusqu’à le menacer et l’insulte» nous a expliqué Cheikh Kane Fall, le frère de l’avocat.
Invité sur un plateau de télé, Cheikh Kane Fall qui travaillait avec Me El hadj Diouf dans son cabinet comme clerc a lâché la bombe. Etant donné que c’est lui même qui avait mis en rapport Papis Diatta avec son frère Me Diouf, il a porté le combat. Quelques jours après l’annonce de cette affaire dans tous les médias, Me El Hadji Diouf a porté plainte contre son propre frère pour diffamation à la section de recherches de Colobane.
Trois plaintes contre Me DioufCe soir, Cheikh Kane Fall a été encore convoqué par les gendarmes pour brandir des preuves afin de défendre ses propos dans l’affaire de détournement de fonds des 200 millions FCFA de l’héritage de Papis Diatta. En même temps, les conseils de Cheikh Kane Fall et de Papis Diatta ont déposé chez le bâtonnier trois plaintes pour détournement de fonds(…).

Add a comment

Affichages : 107

Après Sory Kaba, Moustapha Ka et Samba Ndiaye Seck limogés par....

malick sall justice

On en sait un peu plus sur la convocation du directeur des Droits de l’Homme par le ministre de la Justice, après ses propos tenus sur la réhabilitation de Karim Wade. C’était la semaine dernière, devant les membres du comité des Droits de l’Homme de l’Onu. Moustapha Kâ et Samba Ndiaye Seck ont été tout bonnement limogés.On en sait un peu plus sur la convocation du directeur des Droits de l’Homme par le ministre de la Justice, après ses propos tenus sur la réhabilitation de Karim Wade. C’était la semaine dernière, devant les membres du comité des Droits de l’Homme de l’Onu. Moustapha Kâ et Samba Ndiaye Seck ont été tout bonnement limogés.Des têtes coupéesLeurs propos tenus lors de la dernière session du comité des Droits de l’homme de l’Onu ne sont pas restés sans conséquences. En effet,  Samba Ndiaye Seck, Directeur de cabinet du Secrétaire d’État chargé des Droits Humains et de la Bonne Gouvernance, et Moustapha Ka, Directeur des Droits de l’Homme, ont été relevés de leurs fonctions.Sanction à effet immédiatUne information relayée par iRadio. Et il s’agit d’une sanction avec effet immédiat, suite à leur convocation par le ministre de la Justice, Me Malick Sall.Le sujet « tabou »Lequel leur a demandé des comptes sur le discours qu’ils ont tenu au comité des Droits de l’homme de l’Onu, portant sur une éventuelle réhabilitation de Karim Wade par la justice sénégalaise.

Add a comment

Affichages : 61

Prodac, Arcelor-Mittal, Bigtogo : « Pourquoi pas d’enquête parlementaire ?

ASSEMBLEE

Birame Souleye Diop, administrateur de Pastef/ Les Patriotes, tire à boulets rouges sur l’Assemblée nationale qui s’acharne sur Ousmane Sonko, dans l’affaire des 94 milliards. Pourtant, avance-t-il dans L’Obs, leurs travaux devraient plutôt être orientés vers ces scandales imputables aux  membres de la majorité.Birame Souleye Diop, administrateur de Pastef/ Les Patriotes, tire à boulets rouges sur l’Assemblée nationale qui s’acharne sur Ousmane Sonko, dans l’affaire des 94 milliards. Pourtant, avance-t-il dans L’Obs, leurs travaux devraient plutôt être orientés vers ces scandales imputables aux  membres de la majorité.Prodac« Il y a 29 milliards F Cfa perdus dans l’affaire du Prodac. C’est un de leurs militants qui est mis en cause. Pourquoi ils n’ouvrent pas d’enquête parlementaire ? Il y a également 6 000 milliards F Cfa sur l’affaire du pétrole (présumé scandale sur le pétrole ébruité par Bbc).
Arcelor-Mittal, Bigtogo108 milliards ont aussi disparu de la Poste. 35 milliards F Cfa ont été perdus dans l’affaire du Titre foncier à Rufisque. Il y a 250 milliards dans l’affaire Arcelor-Mittal. Il y a 12 milliards sur l’affaire Bigtogo. Pourquoi ils n’ont pas ouvert d’enquête parlementaire sur ces dossiers ?
Commission de blanchimentToutes choses qui font dire au coordonnateur départemental de Pastef/Thiès que la Commission d’enquête parlementaire a été plutôt « une commission de blanchiment de crimes financiers contre l’Etat du Sénégal ».
Assemblée hors la loiA l’en croire, « l’Assemblée nationale a fini de démontrer qu’elle ne respecte pas les lois de ce pays.. L’article 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale dit que quand le juge d’instruction intervient sur la procédure, la commission d’enquête parlementaire n’a plus sa raison d’être. Et quand une commission d’enquête parlementaire est instituée,  elle ne peut pas déposer des conclusions publiques par conférence de presse ».

Add a comment

Affichages : 95

FRAPP change de logo et renouvelle son bureau...

frapp change de logo

F.R.A.P.P (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine), lors de sa première Assemblée Générale qui s’est tenu ce samedi, a procédé au renouvellement de son bureau. Et lors de cette rencontre, ils ont adopté de nouveaux statuts, un nouveau logo… Ainsi, Mame Ousmane Wade a été élu Secrétariat Exécutif National (SEN).F.R.A.P.P (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine), lors de sa première Assemblée Générale qui s’est tenu ce samedi, a procédé au renouvellement de son bureau. Et lors de cette rencontre, ils ont adopté de nouveaux statuts, un nouveau logo… Ainsi, Mame Ousmane Wade a été élu Secrétariat Exécutif National (SEN).Nouveau SENAinsi, dans ce nouveau statut adopté par le Mouvement F.R.A.P.P, le nouveau Secrétariat Exécutif National (SEN), Mame Ousmane Wade aura pour « mission majeure de travailler à atteindre les objectifs suivants« .
Mission…C’est à dire « éveiller les consciences des populations et de les mobiliser autour de la nécessité, de contribuer à transformer radicalement les relations entre l’Afrique, le Sénégal d’une part et le reste du monde d’autre part par la lutte contre l’impérialisme et pour la souveraineté politique, économique, culturelle du Sénégal dans une Afrique souveraine et unie, de participer à transformer radicalement les relations entre les élu.e.s (conseillers municipaux, députés, maires, président de la république) et les peuples en mettant fin au pouvoir anti-démocratique des élus sur les peuples par le respect de la souveraineté populaire de combattre l’oppression des femmes pour l’égalité en droit et en dignité des femmes et des hommes de lutter contre toutes les sources d’oppression, notamment la corruption, la gabegie, le népotisme, l’appropriation familiale, clanique des richesses nationales et des deniers publics d’exercer par l’action sociale et citoyenne le rôle de sentinelle de l’état de droit et de la démocratie, de se solidariser avec toutes les luttes du peuple sénégalais et des autres peuples africains qui luttent pour la souveraineté économique, la souveraineté démocratique, l’unité africaine d’œuvrer à l’union libre des peuples libres d’Afrique de soutenir les luttes des travailleurs et des peuples opprimés du monde par l’impérialisme »

Add a comment

Affichages : 48

Me El Hadj Diouf, avocat de Mamour Diallo, porte plainte contre Ousmane Sonko

me el hadji diouf avocat

Ce qu’on peut retenir de la plainte de Me Elh Diouf, avocat de Mamour Diallo ? Deux choses pour l’instant retiennent l’attention. Et, c’est la robe noire qui donne la primeur.Ce qu’on peut retenir de la plainte de Me Elh Diouf, avocat de Mamour Diallo ? Deux choses pour l’instant retiennent l’attention. Et, c’est la robe noire qui donne la primeur.
Deux infractionsMe El Hadj Diouf est au Tribunal de Dakar, ce mardi, pour porter plainte contre Ousmane Sonko. L’avocat de Mamour Diallo vise deux infractions : diffamation et diffusion de fausses nouvelles.
Fausses nouvellesSelon la robe noire, pour le délit de diffusion de fausses nouvelles ou de fausses informations, si les infractions sont imputables à la personne sont avérées, elle est arrêtée immédiatement et envoyée en prison.
Pour rappel, la diffusion de fausses nouvelles est une infraction pénale consistant à publier, diffuser ou reproduire, par n’importe quel moyen, des informations fausses
DiffamationCe qui n’est pas le cas pour le délit de diffamation. Ici, le mandat de dépôt n’est pas immédiat. Donc, on peut ne pas aller en prison si on est reconnu coupable.La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l’honneur d’une personne physique ou morale.
Plaintes A rappeler que tout ce méli-mélo est lié à l’affaire des 94 milliards FCfa. Dans laquelle Mamour Diallo, ex DG des Impôts, est accusé par Ousmane Sonko, leader de Pastef, d’avoir détourné ladite somme. Après Ousmane Sonko, les avocats de Mamour Diallo et Frapp/France dégage ont déposé leur plainte, ce mardi.

Add a comment

Affichages : 81

Journalbic.com

Top Desktop version