Journalbic

Articles société

Penc-Mi : Thione Seck peut rester encore six mois

aaathione seck

Le juge des référés a ordonné l'expulsion de Thione Seck de Penc-Mi. Le chanteur doit quitter les lieux en mai 2019, selon Les Échos, qui donne l'information.

Thione Seck avait demandé l'arrêt de la procédure d'expulsion. À défaut qu'on lui accorde un délai de un an avant de vider Penc-Mi.

Le propriétaire de la boîte, lui, voulait que le leader du Raam Daan, soit immédiatement expulsé.

Add a comment

Affichages : 34

Femme charcutée à Thiaroye: l’auteure du crime jugée…

aaafemme

Salimata Diaw, la dame qui a asséné plusieurs coups de machettes à co-épouse lui occasionnant plusieurs blessures béantes, sera jugée ce vendredi (aujourd’hui) au tribunal de Grande instance de Pikine. Elle risque gros si elle est déclarée coupable. 

En tout cas, les conclusions du certificat de constatations de blessures sur la dame Oumou Diop, établi par le département de chirurgie de l’hôpital de Pikine, sont insoutenables. L'Observateur renseigne que le document délivré à la famille de la victime et qui a été joint à la plainte déposée au commissariat de Thiaroye, fait état d’un traumatisme crânien avec de multiples plaies du cuir chevelu, fractures ouvertes aux deux membres supérieurs. 

Pis, le médecin qui l’a reçue, a noté une incapacité temporaire de travail (Itt) de 60 jours. Mais si la victime Oumy Diop, gravement blessée, ne comparait pas, l’affaire pourrait être renvoyée ultérieurement. 

Pour rappel, Oumou Diop, (la niarel) nouvellement mariée, a reçu des coups de coupe-coupe de Salimata Diaw, sa co-épouse (la awo), qui l’accuse d’avoir séduit son mari au point de convoler en secondes noces avec lui. Les faits se sont passés à Thiaroye Médina 4.

Add a comment

Affichages : 43

Une relation adultérine a failli coûter gros à Ibrahima Mbow.

aaadultre

Sa petite amie, avec qui il entretenait une relation amoureuse à l’insu de sa femme, a tenté de lui couper les parties génitales, après l’avoir surpris avec une autre femme.

L’homme marié à une épouse et père de deux enfants, qui a échappé à une humiliation certaine, est un agent financier dans une banque dans la commune de Diourbel, alors que sa famille vit à Dakar, Ibrahima Mbow se lie d’amitié avec Isseu Mbaye, une collégienne en classe de Première ; c’est très vite le coup de foudre entre eux. Et à chaque fois que l’occasion se présente, Ibrahima et Isseu se retrouvent dans un motel. 

Mais il y a deux semaines, alors qu’elle croyait que sa dulcinée au Magal de Touba, Ibrahima Mbow se coule douce avec une autre jeune fille dans le nid d’amour qu’il partageait avec Isseu. Cette dernière informée par on ne sait qui, va surprendre son dragueur de petit copain avec l’autre fille. Elle fait un scandale et gâche l’ambiance. Mais Ibrahima la convainc de laisser passer et la réconciliation est immédiate. 

Sauf que, Isseu, qui garda au travers de sa gorge cet affront, ruminait sa colère. Quand Ibrahima entre dans la salle de bain, Isseu Mbaye se saisit un couteau de cuisine et tente de lui couper les bijoux de famille. N’eut été l’intervention des employés du motel, Ibrahima allait très certainement y passer. Aux dernières nouvelles, il a décidé de ne pas donner de suites judiciaires à l’affaire. Du coup, Isseu Mbaye n’a pas été poursuivie. 

Add a comment

Affichages : 79

Mari brûlé vif aux Maristes : "Que la justice fasse son travail", dit le père d'Aïda Mbacké

aaadefunt

Père de la pyromane présumée et guide spirituel du défunt, Serigne Babacar MBACKE «Moukabaro» est doublement concerné par le drame survenu. Toutefois, le marabout, interrogé par WalfQuotidien, repris par Walfnet, indique qu’il n’entend pas interférer dans l’enquête. 

«Je ne cautionne pas l’acte de ma fille et je le désapprouve absolument et totalement. Je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi. Je ne cautionne pas ce qui s’est passé. Je ne protège personne, fût-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Si justice doit être rendue à qui de droit, qu’il en soit ainsi conformément aux lois et règlements du pays. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute. Je ne serai ni partisan et ne ferai aucun acte allant dans le sens de couvrir qui que ce soit», a déclaré le marabout. 

Serigne Babacar MBACKE «Moukabaro», qui a dirigé la prière mortuaire à la levée du corps de Khadim NDIAYE, se dit également affligé par les commentaires visant sa famille. « Des gens malintentionnés peuvent toutefois profiter de cette occasion pour faire passer, à travers la presse, toute sorte de commentaires malveillants en mon nom et celui de ma famille. Je n’ai jamais posé, ni recommandé ni jamais cautionné un quelconque acte qui peut être gênant devant les hommes et tout le monde le sait. Je reste serein, malgré tout», a-t-il souligné. 

Add a comment

Affichages : 38

Bureau de la Communication des Douanes : Le colonel Papa Amadou Gamby Diop quitte avec le sentiment d’une mission bien accomplie.

aaamady

Après quatre ans de bons et loyaux services à la tête du Bureau des Relations publiques et de la Communication des Douanes, le colonel Papa Amadou Gamby Diop quitte ce département avec le sentiment d’une mission bien accomplie. 

Il est affecté au Port pour des raisons stratégiques. Il est vrai que personne n’est indispensable, mais le colonel Gamby, comme on l’appelle, sera très difficile à remplacer puisqu’il a élevé très haut la barre d’une franche et sincère collaboration avec la presse. 

De jour comme de nuit, le désormais ex-chargé de com de la Douane a été toujours au service des journalistes pour leur donner la bonne information. Dans la même foulée des missions accomplies, on signale également le départ du colonel Abdourahmane Dièye, chef de Bureau du Môle 8. Faisant partie  des principaux acteurs de la belle récolte fiscale en matière de recettes douanières (2018), le colonel Dièye quitte la casquette haute ! Ainsi va la République, les hommes partent mais les institutions demeurent… 

Add a comment

Affichages : 58

Journalbic.com

Top Desktop version