Journalbic

Articles société

Que la France libère Lamine Diack !

lamine diack

Le collectif pour la libération de Lamine Diack accélère le combat. En effet, comme révélé par l’APS, il prévoit de remettre aux autorités sénégalaises le cahier de sa pétition. Ce dernier vise à autoriser le retour au Sénégal de l’ancien dirigeant de l’athéisme international.

Après la pub : Pogba élu meilleur joueur de C3, les drôles de goûts vestimentaires d'AurierSLM ADS
HSF hausse le ton : « Que la France libère Lamine Diack, faute de quoi, nous allons saisir les Nations Unies»Sélectionné pour vous :
HSF hausse le ton : « Que la France libère Lamine Diack, faute de quoi, nous allons saisir les Nations Unies»

«Nous allons clôturer les pétitions en fin octobre. Le 02 novembre, nous allons porter aux autorités le cahier des pétitions», révèle le collectif. En outre, ledit collectif de soutien à Lamine Diack dit avoir recueilli un peu plus de dix milles (10.000) signatures.

Pour rappel, cela fait bientôt 22 mois que Lamine Diack, sans jugement aucun, qu’il est interdit de sortie du territoire français dans l’affaire dite de dopage au sein de l’IAAF qui a éclaboussé l’athlétisme mondial depuis son arrestation le 3 novembre 2015.

Add a comment

Affichages : 121

Nécrologie : Pape DIOUF vient de perdre ...

pape diouf necrologie

Une triste nouvelle vient de frapper à la porter du Leader de la génération consciente Pape Diouf, son fidèle et inconditionnel ami et serviteur Mor Mbaye est décédé ce matin. La banlieue vient de perdre un homme joviale sympa et humble.
Journalbic.com présente ses condoléances à toute sa famille et à Pape Diouf que la terre lui soit légère paix à son âme.

Add a comment

Affichages : 245

Après Habré, Reed Broody sur les traces de Jammeh

reed brody yaya jammeh

L’avocat et militant des droits de l’homme Reed Broody a remis le couvert. Après avoir traqué et contribué à l’arrestation, au jugement et à la condamnation (à perpétuité) d’Hissène Habré, il se tourne vers un autre ancien Président africain accusé d’avoir du sang dans les mains : Yahya Jammeh, l’ex-chef de l’État gambien chassé du pouvoir en janvier dernier et exilé depuis lors en Guinée équatoriale.
Dans un entretien accordé au journal gambien The Point, repris par le quotidien sénégalais Les Échos, Reed Broody parle de ses démarches pour aider les victimes présumées de Jammeh à obtenir justice.
Le chemin est encore long pour arriver à un procès contre le prédécesseur d’Adama Barrow, l’actuel Président de la Gambie. «Nous commençons tout juste à travailler avec l’association des victimes, pour les organiser, avoir leur accord pour exercer une influence dans le processus de transition de la justice et dans la construction de preuves contre Yahya Jammeh», a confié l’avocat.
Pour Broody, «la clé, c’est de créer la volonté politique, essentielle pour faire en sorte que les victimes racontent leurs histoires».
«Nous avons vu dans l’affaire Habré que, grâce à la ténacité, à la persévérance et à l’imagination, les victimes peuvent créer la condition politique pour traduire un Président africain en justice en Afrique, avec le soutien de l’Union africaine», a ajouté le militant des droits de l’homme.

Auteur: Seneweb News

Add a comment

Affichages : 196

Qatar : «L’affaire Karim Wade a été traité comme une affaire humanitaire»

Mohammed bin Abdul Rahman al Thani wade

«L’affaire Karim Wade a été traité comme une affaire humanitaire, avec l’approbation du gouvernement sénégalais. Jamais nous ne serions intervenus sans autorisation…». C’est la révélation faite par Mohammed bin Abdul Rahman al Thani, le chef de la diplomatie qatarie dans une interview avec Jeune Afrique rapportée par Libération.

Concernant le bref rappel de l’ambassadeur du Qatar au Sénégal, le ministre des Affaires étrangères révèle: « Je ne sais pas quelles promesses le Sénégal avait reçues, mais nous avons était clairs: les pays qui s’alignent sur le Quartet, se dressent contre le Qatar, une nation souveraine, et se prononcent en faveur de changement du régime que veulent nous imposer nos agresseurs. »

« Dakar a fini par se rendre compte qu’il avait pris la mauvaise décision. Le Président sénégalais, Macky Sall a expliqué à l’émir, qu’il avait été trompé et qu’il voulait réinstallé son Ambassadeur à Doha », a poursuivi Mohammed bin Abdul Rahman al Thani.

Add a comment

Affichages : 152

Visite de Marième Faye Sall et de son fils chez Wade: Ce qui s'est réellement passé

mareme faye sall continent

Marième Faye Sall, s'était rendue à Fann, chez l’ancien Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, le jour de la Tabaski, pour lui rendre visite. Mais “La lettre du continent” avait écrit que la Première dame avait été éconduite par Wade. Chose ...

Add a comment

Affichages : 185

Journalbic.com

Top Desktop version