Journalbic

Articles société

Cheikh Tidiane Gadio doit faire face au juge américain, ce lundi

cheikh tidiane gadio

Assigné à résidence après son inculpation aux Etats-Unis pour une présumée affaire de corruption, Cheikh Tidiane Gadio qui avait obtenu une liberté provisoire, doit faire face au juge américain, ce lundi.

Arrêté le vendredi 22 novembre au Etats-Unis, Cheikh Tidiane Gadio a fait face au juge une première fois avant d’obtenir une liberté provisoire et être assigné à résidence. L’affaire a été renvoyée au lundi 18 décembre 2017.

Pour rappel, l’ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh est accusé d’avoir corrompu, pendant plusieurs années, des hauts responsables du Tchad et de l’Ouganda afin d’obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise.

Add a comment

Affichages : 72

Une sénégalaise impliquée à l'attentat d'Istanbul !

tene traor attentat istambul

Le procès de la Sénégalaise ayant participé à l'attentat du nouvel an en Turquie s'est ouvert lundi à Istanbul. Selon Libération, Téné Traoré, 24 ans, a été interrogée par vidéo-conférence depuis sa cellule en raison de son accouchement récent en prison.
Selon des sources du journal, la jeune femme, une franc-sénégalaise, était la seconde épouse du terroriste présumé. Le couple s'est rencontré peu avant l'attentat chez un passeur à Istanbul. Et se sont mariés quelques temps après.
Téné Traoré qui était enceinte de 2 mois au moment de son arrestation est fiché S en France, de même que deux de ses sœurs qui ont rejoint l'État islamique. Le parquet général qui a établi que la jeune femme était bien impliquée dans le projet d'attentat a requis une peine 3 342 ans de prison ferme. Et, 40 fois la perpétuité contre son époux, principal suspect de cet attentat, Abdulgadir Masharipov.
Au total, ce sont 57 personnes, de nationalité différente (chinoise, kurde, ouzbek, somalienne, etc), qui sont jugées pour cet attentat perpétré dans la nuit du nouvel an, au Reina, haut lieu de la vie nocturne d'Istanbul, et qui avait fait 39 morts.

Add a comment

Affichages : 99

DIC : Le frère de Coumba Gawlo Seck arrêté sur requête de l’ambassade de la France

matar seck coumba gawlo

Frère et manager de Coumba Gawlo Seck et par ailleurs mari de la présentatrice Fama Thioune, Mactar Seck a été arrêté par la DIC pour trafic de visas à en croire le site web Kewoulo.

Mactar Seck est en détention depuis vendredi dernier. En effet, saisis par l’ambassade de la France, les éléments de la DIC ont vite fait de l’épingler Mactar Seck, mêlé dans un trafic de visas. Le dossier du frère de la diva Coumba Gawlo Seck devrait atterrir devant le Procureur ce mardi.

Aucune liaison n’a été tout de même faite avec Coumba Gawlo Seck bien que les deux soient assez proches. Nous y reviendrons….

Add a comment

Affichages : 135

20 ententes directes à 7,4 milliards : Les législatives battent le record de gré à gré !

legislatives senegal 2017

Elle avait été jugée "chaotique", et même "catastrophique" par beaucoup d'acteurs. Mais, l'organisation des élections législatives de juillet dernier n'a pas fini de livrer ses secrets. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le ministère de l'Intérieur et la Direction générale des élections n'ont pas du tout lésiné sur les gré à gré. Ils en ont usé et abusé.
En effet, pour organiser cette élection qui a enregistré un nombre record de listes, pas moins de 20 marchés ont été passés par entente directe. Ce, pour un montant global de 7.74 Milliards de francs Cfa, a constaté Seneweb qui a épluché les statistiques des marchés publics passés durant les trois premiers trimestres de l'année 2017. Soit, plus du Budget du ministère du Commerce, du Hcct ou du ministère de l'Industrie, totalement passé par entente directe.
Bulletins et affiches : 6.6 milliards de gré à gré
Parmi ces 20 marchés des législatives passés par entente directe, 12 sont des marchés de fourniture de bulletins de vote et de document de propagande. Leur coût global : 6,6 milliards de francs Cfa. Dans ce lot, le gré à gré le plus cher, c'est le marché immatriculé F1897/17-Dk. Enregistré le 25 juillet, à 5 jours du scrutin, il a été passé à 1.12 milliard de francs Cfa. Un autre marché de 1.090.893.400 francs Cfa a aussi été passé dans ce même registre. Il est immatriculé F2183/17-Dk1.
Toujours pour les législatives, le marché d'organisation et de gestion des résultats du scrutin du 30 juillet a été passé à hauteur de 150 millions de francs Cfa. Un gré à gré immatriculé S2206/17-Dk, confié à Synapsys Conseil. Trois marchés de réfection de locaux destinés à la réalisation de cartes d'identité nationale ont été passés à hauteur de 100.453.164 francs Cfa. Un autre marché de fourniture de documents électoraux a aussi été contracté à 245.862.000 francs Cfa.
Un viol du code des marchés publics
Et pourtant, le code des marchés publics, en son article 76, est très clair. Un marché ne peut être passé par entende directe qu'après l'autorisation de la Direction chargée du contrôle des marchés publics que si le marché "ne peut être satisfait que par un contractant déterminé", pour des raisons d'exclusivité, ou dans le cas où ledit marché a pour objectif de compléter un premier marché exécuté par le même titulaire.
Aussi, un marché ne peut être passé par entente directe qu'après avis de la Direction chargée du contrôle des marchés publics dans le cas où les marchés sont "considérés comme secrets", quand les marchés répondent à une "urgence impérieuse, résultant de circonstances imprévisibles, irréversibles et extérieurs à l'autorité" et enfin quand le marché est passé dans le cadre "des mesures de mobilisation générale et de mise en garde".
Pour cette ribambelle de marchés de gré à gré passés par le ministère de l'Intérieur et la Direction générale des Elections, le code des marchés publics semble avoir été royalement ignoré.

Add a comment

Affichages : 83

Assane DIOUF à rebeuss aprés ...

assane diouf rebeuss

Encore un nouveau rebondissement dans l’affaire Assane Diouf. Entendu depuis ce samedi après son arrestation le vendredi, Assane Diouf a fait face au juge ce mardi. Au sortir de son face à face avec le juge d’instruction, il a été placé sous mandat de dépôt, direction Rebeuss.

C’est en l’absence de ses avocats que Assane Diouf se dirige vers la prison de Rebeuss. L' »insulteur du web » qui, après sa sortie gratuite sur Serigne Bassirou Abdou Hadr, a été épinglé par les éléments de la DIC et gardé à vue à la BAG, connaîtra une nouvelle chambre d’accueil en cette nuit du mardi.


Sans ses avocats, Assane Diouf n’a pas voulu signer le PV et de là, le juge d’instruction lui a signifié que ses défenseurs restaient injoignables et que sans sa signature son placement sous mandat de dépôt était inéluctable. Inflexible, Assane Diouf a alors refusé de signer ledit PV. Résultat, il a été conduit vers Rebeuss où il est placé sous mandat de dépôt.

Add a comment

Affichages : 136

Journalbic.com

Top Desktop version