Journalbic

Articles société

Affaire des cartes d’identité : Un étudiant arrêté

affaire des cartes d identite un etudiant arrete

 

L’enquête sur l’affaire des 37 cartes d’identité biométriques ensevelies devant la mairie de Kaolack, ouverte par la Division des investigations criminelles (Dic) a conduit à l’interpellation d’un jeune étudiant.

Selon des sources policières, le jeune étudiant, serait membre de l’opposition. Il aurait enseveli les cartes devant la mairie avant de donner l’alerte, lui-même. La version que le jeune homme a servie aux policiers au moment de la découverte des cartes serait différente de celle donnée aux enquêteurs de la Dic au moment de son arrestation. Placé en garde à vue, il sera déféré au parquet dans les prochaines heures.

Add a comment

Affichages : 444

Dans la confrérie Khadres tout le monde fume, même le Khalife général d’après Abdoulaye Makhtar Diop

dans la confrerie khadres tout le monde fume meme le khalife general d apres abdoulaye makhtar diop

Le Grand Serigne de Dakar Abdoulaye Makhtar Diop a dénoncé la complexité dans le vote de certaines lois à l’Assemblée nationale. Selon lui, il y a une nuance entre le vote d’une loi et son application, par exemple la loi sur l’interdiction de fumer en public peine à être appliquée du fait que certains foyers religieux comme celui des Khadres, où l’usage de la cigarette est permis.
« Quand la loi portant interdiction de fumer en public est arrivée à l’Assemblée nationale, je me suis dit que cette loi, je n’en connais pas l’inspiration, mais elle ignore fondamentalement le fonctionnement de la société sénégalaise », a déclaré Abdoulaye Makhtar Diop dans le journal Les Echos. A l’en croire, cette loi ne s’est pas inspirée des réalités de la société car dans la confrérie des Khadres, « tout le monde fume à commencer par le Khalife général ».
Toutefois, il se pose la question de savoir « qui ose condamner le Khalife général des Khadres parce qu’il fume en public? ». Et mieux, « c’est dans l’antichambre d’Ousmane Tanor Dieng même, dans son salon que Khalife général va fumer », ironise t-il.

Add a comment

Affichages : 423

Affaire de la petite fille qui insulte sur Facebook, la CAPE porte plainte

affaire de la petite fille qui insulte sur facebook la cape porte plainte

L’affaire défraie la chronique sur la toile. C’est une petite fille filmée qui tient des proposés déplacés pour une môme de son age avec la complicité de grandes personnes qui l’encourage dans ses œuvres. La vidéo a été publiée sur facebook. Ce qui gène plus est que la petite porte une perruque comme les grandes personnes. Sans pudeur, elle s’est laissée entraîner par ceux qui l’entourent.

Partant de ce constat, la Cellule d’appui à la protection de l’enfance (CAPE) compte porter plainte contre l’adulte qui a filmé et publié la vidéo. Le député Cheikh Oumar Sy demande au procureur de s’auto saisir et d’arrêter les parents de la fillette.

Nous y reviendrons

Add a comment

Affichages : 487

Dans le contexte de l’affaire de la petite fille qui a secoué les réseaux sociaux, le Sénégal va accentuer sa politique de protection des enfants

le senegal va accentuer sa politique de protection des enfants

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Mariama Sarr a indiqué la volonté du gouvernement d’évaluer la mise en oeuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et de s’engager dans la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD).

« Le Sénégal s’est assigné comme objectif d’accélérer la protection des enfants, l’éradication de la pauvreté, la lutte contre la faim, l’accès à la santé, à l’éducation de qualité et à l’eau, etc.« , a soutenu Mariama Sarr, rapporte l’agence de presse sénégalaise. Une initiative qui vient à point nommé dans le contexte de l’affaire de la petite fille qui a secoué les réseaux sociaux.

Mme Sarr s’exprimait à la cérémonie de lancement de la 27e journée de l’enfant africain et de la 29e semaine nationale de l’enfant, célébrée cette année sur le thème : « L’Agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique : accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances« .

Elle a relevé les progrès « significatifs » faits par le Sénégal dans la lutte contre la pauvreté, la parité entre les sexes, la santé, l’accès à l’eau potable, avec un taux de 100% en ville et 82% en milieu rural, ainsi que la mise en œuvre de la couverture médicale universelle (CMU).

La célébration de la semaine nationale de l’enfant est une occasion « pour prêter une oreille attentive aux enfants et de lever les contraintes et obstacles, tout en identifiant les impacts négatifs sur eux afin de trouver des solutions durables à leurs préoccupations » a estimé Mariama Sarr.

Le directeur national de l’ONG Plan international et le responsable de l’UNICEF ont tous pris l’engagement de soutenir les actions du gouvernement en direction de la protection des enfants.

Il s’agit, pour eux, d’aider à combattre les « nombreux abus, violences, exclusions, les maltraitances et les pires formes de travail des enfants qui doivent être une priorité pour le développement durable d’un pays« .

Add a comment

Affichages : 477

Les agents de la mairie de Kaolack ont suspendu leur grève de la faim

les agents de la mairie de kaolack ont suspendu leur grve de la faim

En grève de la faim depuis le Vendredi 16 Juin 2017, les 40 agents radiés par l’édile de la ville de Kaolack Mariama Sarr ont mis à terme leur diète, après avoir reçu la visite de l’Imam Pape Souleymane Kane et surtout celle du Préfet du département M. Fodé Fall.

A la suite de leurs conciliabules avec les autorités, une rencontre avec le Mairie a été programmée par les négociateurs afin de régler définitivement cette affaire.

Pour rappel, ces agents étaient employés à la Mairie depuis 2009 et après leur radiation, la municipalité de Kaolack avait procédé à un recrutement de plus de 60 personnes dont certains sont des membres de la famille du Maire et des militants de l’APR. Ce qui avait provoqué l’ire de ces 40 agents, qui ont porté plainte et ont obtenu gain de cause. Une décision que Mme Mariama Sarr refuse catégoriquement d’appliquer.

Add a comment

Affichages : 458

Journalbic.com

Top Desktop version