Journalbic

Articles société

La Cena compte un nouveau membre

cena seydou nourou ba

La commission électorale nationale autonome (CENA) compte un nouveau membre. Il s’agit de Seydou Nourou Bâ, ancien président du Groupe de concertation sur le processus électoral. Il a été désigné par décret présidentiel, membre de l’institution dirigée par le magistrat Doudou Ndir. L’ancien ambassadeur du Sénégal en Algérie, où il fut le doyen du corps diplomatique, prend la place de M. Mamadou Mbodj, le défunt président du Forum civil. Seydou Nourou Bâ, également ancien patron de la Jeanne d’Arc de Dakar, prête serment ce mercredi. Nous lui adressons nos chaleureuses félicitations ainsi que nos vœux de réussite pour ce nouveau challenge.

Add a comment

Affichages : 32

Drame des Maristes : Serigne Babacar Mbacké Moukabaro « je ne serai jamais du côté de quelqu’un qui a causé du tort à son prochain ».

affaire drame mariste

Comme il s’attendait à être interpellé par la presse, hier lors d’une conférence de presse, sur l’arrestation de sa fille Aïda Mbacké qui avait brulé à mort son mari à Hann Maristes, le marabout Serigne Babacar Mbacké Moukabaro s’est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Il tiendra à dire à l’endroit des journalistes devant ses talibés, « vous savez, j’ai fait de l’école de journalisme. Je sais que les journalistes cherchent à pousser les gens à dire des choses qu’ils n’ont pas envie de dire ou sur lesquelles ils ne veulent pas se prononcer. Mais moi, je ne suis pas un peureux. Ma parole d’hier est celle d’aujourd’hui.

Comme je l’ai toujours dit, je ne serai jamais du côté de quelqu’un qui a causé du tort à son prochain. Au moment de vous parler, je ne connais rien de la situation de ma fille puisque, depuis les évènements, je ne suis pas parti la voir. Et je répète que ce que j’avais dit à savoir que je vais pas intervenir d’une manière ou d’une autre sur ce dossier, même si c’est ma fille ou un de mes talibés. Je veux que cela soit clair. Laissons la justice faire son travail ; ma fille a commis un grave acte, il faut laisser la justice l’éduquer ».

Pour l’élection présidentielle du 24 février, que les candidats n’attendent aucun soutien venant de Cheikh Babacar Mbacké, pour remporter l’élection. Il a tenu à préciser face à la presse, qu’il ne donnerait aucune consigne de vote. « Je suis apolitique. Mon candidat, c’est Serigne Touba. Je ne donnerai aucun consigne de vote à mes talibés » a conclu le marabout.

Add a comment

Affichages : 43

Drame dans le centre-ville de la commune de Diourbel.

accident sapeur

Un drame s'est produit, ce vendredi soir, dans le centre-ville de la commune de Diourbel. Au volant d'un véhicule particulier, un individu qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales, a percuté une moto-Jakarta. 
Le choc qui a eu lieu à quelques centaines de mètres du commissariat urbain de police, a été d'une violence telle que le conducteur et le passager de la moto ont subi de graves blessures.
Les éléments de la 32e compagnie des sapeurs-pompiers qui sont très vite arrivés sur les lieux, ont transporté les deux blessés au service des urgences de l'hôpital régional Heinrich Lubke de Diourbel. 
L'une des victimes, un certain "Jazz", réparateur de télé au marché central Ndoumbé Diop de Diourbel, a malheureusement succombé à ses blessures, tandis que l'autre victime est toujours dans une situation jugée préoccupante. 
Quant au responsable de l'accident, il n'était toujours pas arrêté quand nous écrivions ces lignes. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de ce drame.

Add a comment

Affichages : 31

Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) va entamer une grève illimitée.

affaire greve sytjust

Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) va entamer une grève illimitée. Ses membres ont a déposé cette semaine un préavis de grève qui expire le 27 décembre. Ce mouvement d’humeur inquiète le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, qui "exprime ses vives inquiétudes par rapport à ce jalon supplémentaire qui a été posé par le syndicat des travailleurs de la justice".Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) va entamer une grève illimitée. Ses membres ont a déposé cette semaine un préavis de grève qui expire le 27 décembre. Ce mouvement d’humeur inquiète le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye, qui "exprime ses vives inquiétudes par rapport à ce jalon supplémentaire qui a été posé par le syndicat des travailleurs de la justice".
"Il va de soi qu'en cette période cruciale d'abord de l'année judiciaire, mais aussi une année électorale, ce serait catastrophique pour le Sénégal et les justiciables si le système judiciaire était paralysé, alerte l’avocat. Il est urgent de faire en sorte qu'une solution soit trouvée entre le gouvernement et le syndicat des travailleurs de la justice, d'autant que ce préavis doit être mis à profit." 
Me Assane Dioma Ndiaye se dit "certain que ce mouvement d'humeur va nécessairement impacter et de façon substantielle sur l'élection présidentielle prochaine. Un pays où le système judiciaire ne marche pas est voué à l'instabilité. La vertu de la justice c'est de permettre une vie sociale apaisée, et même l'environnement des affaires suppose une sécurité juridique". 
Le droit-de-l'hommiste pense que "le gouvernement a l'obligation de décrypter ce signal et de faire preuve d'anticipation pour jeter les bases d'un apaisement. Le danger serait la politique du pourrissement de cette crise dans le système judiciaire sénégalais".

Add a comment

Affichages : 33

Disparition de Sidy Lamine Niasse - Ousmane Sonko témoigne: « Le pays a perdu un rassembleur »

ousmane sonko assemblee fiscalite

Le leader de Pastef, Ousmane Sonko s’est rendu hier, au domicile de Sidy Lamine Niasse pour la présentation de ses condoléances. Cette visite a été l’occasion, pour lui, de revenir sur ses relations avec l’ex-Pdg du groupe de presse sis au Front de terre. « Il avait une grande ambition sur cette question qui est l’union des familles religieuses au Sénégal. Le pays a perdu un rassembleur dans ce domaine. Le deuxième débat portait sur la liberté d’expression des médias. 
Notre dernière conversation, il y a deux semaines, tournait autour de cette question. C’est El Malick Ndiaye, le chargé de communication de notre parti qui m’avait informé que Sidy Lamine Niasse a tenté de me joindre, en vain. Pendant ce temps, j’étais à l’extérieur, plus précisément à l’aéroport de Bruxelles. Un instant, je l’ai contacté par whatsapp. Nous avons discuté longuement
 », a confié le leader de Pastef. 
Selon ce dernier, Sidy nourrissait une grande ambition d’avoir une couverture correcte pour l’élection présidentielle de 2019, de manière impartiale. Il me disait que son seul souci était de faire en sorte que tous les candidats soient au même pied. « Je lui avais promis dès mon retour, de venir lui rendre visite pour concrétiser notre collaboration. Il voulait effectuer un même traitement médiatique pour tous les candidats. Je devais rentrer au Sénégal, le 03 décembre. J’avais prévu de le rencontrer le lendemain soir. Ma première sortie était de lui rendre visite », a laissé entendre le candidat à la présidentielle de 2019. 

Il poursuit : « j’avais prévu de lui dédicacer mon dernier ouvrage comme je l’avais fait avec le premier. Mon réveil a été brutal le mardi 04 décembre. Car c’est un coup de fil annonçant son décès qui m’a réveillé ». 

« Sidy a toujours lutté pour la démocratie. Si le Sénégal est aujourd’hui classé parmi les pays les plus démocrates, il y a joué un grand rôle. Un jour, durant notre discussion, il m’avait fait savoir qu’il pouvait, comme tout le monde, demander les voix des Sénégalais. Mais, il ne le fera jamais. Il a sa manière de travailler pour son pays sans faire de la politique. C’est ce chemin qu’il a suivi jusqu’à son décès. Il avait choisi le même combat, mais autrement. C’est-à-dire de lutter pour la démocratie, défendre les sans-voix, faire en sorte que tous les citoyens puissent avoir accès à l’information », dixit Sonko. 

Add a comment

Affichages : 139

Journalbic.com

Top Desktop version