Journalbic

Articles société

Quand la justice sénégalaise est impuissante face au "Yamba"

chanvre indien etudiant
MKN, mécanicien de  37 ans,  est devenu un habitué de  la prison de Rebeuss.  Mais aussi curieux que cela paraisse, ses  séjours en prison ne durent pas en dépit des preuves irréfutables qui l’accablent. Maintes fois arrêté, pour détention de drogue, il  s’en tire chaque fois avec juste un ou trois mois de détention. Pourtant pour ce genre de délit, généralement ce sont 3 à 10 ans que risque un prévenu. C’est à croire que le mécanicien à un bon samaritain qui le délivre toujours des mains de dame justice.

Depuis  trois ans, MKN a maille à partir avec la justice.  Mais tel un  petit poisson, il arrive à s’échapper des fillets. Le trentenaire a été cueilli pour la première fois en 2016 pour détention et usage de chanvre indien. Il avait par devers lui 1,5 kg du produit prohibé. Mis en taule, il sera libéré juste un mois après. En 2017, rebelote. L’homme  est pris de nouveau avec 2kg de chanvre indien. Même scénario, il sera  libéré un mois après comme la première fois.
Selon les indiscrétions, l’homme aurait des connexions au sein de l’administration judiciaire qui lui permet ainsi de s’échapper. Avec cette quasi-impunité, il ne peut mesurer la portée de ses actes délictuels.  MKN  continue donc  de violer la loi  en s’adonnant au trafic et à la consommation du chanvre indien.
Ce samedi 11 août, MKN a été cueilli à Grand Médine, son quartier,  avec 22 kg de chanvre indien. Après à 48 heures de détention, le prévenu, âgé de 37 ans vient d’être déféré au tribunal de Dakar.  Reste à savoir  si  cette fois-ci, il purgera la peine qu’il mérite en sa qualité de trafiquant de drogue.

Add a comment

Affichages : 84

Pourquoi Coumba Yade a poignardé son bébé ?

enfant 3ans poignard

Ce lundi à Pikine Rue 10, une femme a tué son bébé, âgé seulement de trois mois, en lui assénant deux coups de couteau. La jalousie serait à l'origine du crime.Ce lundi à Pikine Rue 10, une femme a tué son bébé, âgé seulement de trois mois, en lui assénant deux coups de couteau. La jalousie serait à l'origine du crime.
Selon Les Échos, la mère de l'enfant répondant au nom de Coumba Yade soupçonnait son mari d'entretenir des relations sexuelles avec sa sœur Khady Yade. Le journal indique qu'elle en fait la remarque à son mari, l'insulte et menace de s'en prendre à leur fils.
Elle mettra sa menace à exécution en poignardant le bébé au flanc droit avec un couteau de cuisine. Le nouveau-né décèdera au cours de son évacuation à l'hôpital. La police de Pikine a ouvert une enquête.

Add a comment

Affichages : 53

Incendie au marché « Tilène » de Ziguinchor: Idrissa Seck exprime toute sa désolation… et exige de l’Etat…

idrissa seck kaolack

Suite à l’incendie qui s’est produit au marché « Tilene » de Ziguinchor emportant plus de 300 cantines selon les témoins, le Parti Rewmi exprime toute sa désolation et son indignation.
L’incendie qui s’est déclaré au marché « Tilène » de Ziguinchor n’a pas manqué de faire réagir. Idrissa Seck, dans un communiqué parvenu à senego exprime son soutien aux victimes. « Les riverains ont déploré la promiscuité du marché et l’inefficacité des secours qui n’ont pas permis de contenir l’incendie et de limiter les dégâts« , rappelle le président du Conseil départemental de Thiès. A cet effet, le Rewmi fustige le « mauvais aménagement et le manque d’organisation des marchés publics où des sénégalais s’activent pour gagner leur vie« .
« Le Parti Rewmi exige de l’État qu’une enquête sérieuse soit menée dans les plus brefs délais pour apporter la lumière sur cette affaire et pour situer les responsabilités. Le Parti Rewmi apporte tout son soutien aux habitants de la localité, mais surtout aux commerçants qui, à la veille de la Tabaski ont perdu beaucoup de leurs biens« , conclut Idrissa Seck dans le communiqué parvenu à senego, en cette date du 11 août 2018.

Add a comment

Affichages : 142

Yakham Mbaye retire sa plainte

yakham mbaye attaque couteau

Yakahm Mbaye est revenu à de meilleurs sentiments  après la médiation ce vendredi, par les facilitateurs et anciens du journal le Soleil . A en croire l’As, il s’agit de  Momar Seyni Ndiaye, Amadou Gaye, Alioune Tall, Mamadou Diouf.
La source renseigne que  les différentes parties à savoir Yakham Mbaye aux syndicalises du quotidien national ont enterré la hache de guerre après des sceances d’explications.

Add a comment

Affichages : 162

Affaire Cheikh Bethio : Les questions gênantes de Me Mbaye Gueye

cheikh bethio thioune mbaye gueye

Le Bâtonnier de l'Ordre des avocats, Me Mbaye Guèye, ne comprend pas le retard de la tenue du procès de l'affaire Médinatoul Salam. Dans un entretien avec L'Observateur, il estime que ce dossier "doit être jugé". "Un point un trait", clôt-il.Le Bâtonnier de l'Ordre des avocats, Me Mbaye Guèye, ne comprend pas le retard de la tenue du procès de l'affaire Médinatoul Salam. Dans un entretien avec L'Observateur, il estime que ce dossier "doit être jugé". "Un point un trait", clôt-il.
L'avocat argumente : "L'instruction du dossier a été clôturée. Le juge qui a mené l'instruction à Thiès a même été affecté à Dakar. Le dossier a été clôturé et les accusés renvoyés devant la Chambre criminelle depuis plusieurs années. Ce qui est très gênant dans ce dossier, c'est qu'on ne juge pas les faits et on maintient de jeunes Sénégalais en prison. (…) C'est extrêmement grave."
Me Guèye de marteler : "Leur détention ne se justifie plus ! Parce que le provisoire s'arrête avec la clôture de l'information. (Je veux) connaître le régime juridique qui régit ces jeunes mis en prison. Le juge d'instruction a clôturé l'information, a renvoyé, mais le parquet n'enrôle pas."
Le Bâtonnier d'interroger : "Quel est le régime juridique qui gère la période allant de la clôture de l'information à l'enrôlement du dossier et à la saisine de la Chambre criminelle ? Sont-ils  toujours en détention provisoire ? Ce cas me préoccupe. Non pas parce que j'ai envie qu'une personne ou une autre aille en prison ou soit sanctionnée, mais parce que ceux qui sont en prison sont des Sénégalais comme les autres et qu'ils ont droit à ce que justice leur soit rendue."

Add a comment

Affichages : 153

Journalbic.com

Top Desktop version