Journalbic

Articles société

Ce footballeur en vacance au Sénégal tué par un vendeur de chapelet

football vacance chapelet

Lamine Ndiaye, un jeune footballeur évoluant au Portigal a été tué par un vendeur de chapelet surnommé “Aladji Kourousse”.
Le Temoin cité par Actusen précise que l’incident s’est produit hier après-midi à Yoff. A en croire nos confrères, le jeune footballeur était de passage pour récupérer un chapelet qu’il avait commandé. Ensuite , une altercation a éclaté entre les deux hommes.
C’est ainsi que “Aladji Kourousse” a poignardé le footballeur qui devait, selon ses proches, rentrer au Portugal, la nuit du jour du drame. Le vendeur de chapelet a été arrêté et conduit à la Gendarmerie de la Foire, informe le journal.

Add a comment

Affichages : 127

Scandale du Prodac : Mame Mbaye Niang parle...

mame mbaye niang prodac

Le ministre du Tourisme est sorti de sa réserve pour se prononcer sur le scandale du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) dont son nom a été cité. Invité dans l’émission Faram Facce de la Tfm, Mame Mbaye Niang s’est lavé en grande eau dans cette affaire.Dans ses explications, le ministre du Tourisme a indiqué n’être mêlé ni de près, ni de loin au scandale du Prodac. Selon lui, le rapport de l’Inspection général des Finances (IGF) publié sur le Net n’est pas authentique car ne présentant aucun cachet, ni de signature.Mame Mbaye Niang soutient qu’il n’est pas de son ressort de signer des contrats de financement. « Un ministre n’est pas ordonnateur de dépenses et il est difficile pour lui de faire un détournement. L’argent du Prodac n’est pas sous ma tutelle. Elle est sous la tutelle du ministre des Finances et du plan », a t-il précisé.En plus poursuit-il: « J’ai signé le contrat technique, mais je ne fais pas partie de ceux qui signent pour décaisser l’argent. La direction centrale des marchés publics (DCMP) a signé le marché, de même que le ministre des Finances. S’ils ont des preuves contre moi, qu’il le sortent », lance le ministre.

Add a comment

Affichages : 145

Ismaila Madior Fall sur le meurtre de Fallou Séne : «il ne s’agit pas de désigner des coupables ou de les faire payer, mais…»

ismael madior fall meurtre fallou sene

Le ministre de la Justice s’est, encore, prononcé sur le meurtre de l’étudiant Fallou Sène tué lors des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis le 15 mai 2018.
Ismaila Madior Fall qui s’exprimait à l’occasion de la journée de l’enfant africain célébrée dans la région de Fatick, a rassuré que la justice est en train de faire son travail, mais il va falloir donner du temps aux institutions compétentes.
«Immédiatement, vous avez vu, le Président de la République a donné des instructions fermes pour que la justice fasse son travail. Le procureur de la République de Saint-Louis a diligenté une enquête et les résultats de cette enquête ont été transmis au Procureur de la République de Dakar», rappelle-t-il.
En effet, d’après le Garde des Sceaux, dans cette affaire, il ne s’agit pas, tout simplement, de désigner les coupables ou de les sanctionner.
«En réalité, il ne s’agit pas de désigner des coupables ou de les faire payer, la justice œuvre pour la manifestation de la vérité. On doit être éclairé les conditions dans lesquelles cela a pu se faire et c’est à partir de ce moment que les décisions qui doivent être prises au niveau de la justice le seront», a-t-il tenu à préciser, dans des propos rapportés par le site Dakaractu.
A l’en croire, «le temps de la justice n’est pas toujours le temps ordinaire, car les enquêtes doivent parfois prendre du temps. Mais l’engagement qu’on peut prendre c’est qu’au niveau de la justice, ce qui doit être fait va se faire. C’est-à-dire que les choses vont se faire, mais pas de façon précipitée».
Actusen

Add a comment

Affichages : 133

Qui a tué le commerçant Mamadou Diop ?

commercant mamadou diop

Le commerçant Mamadou Diop est mort après une interpellation policière.Le commerçant Mamadou Diop est mort entre les mains des policiers…Que s’est-il passé ?Mamadou Diop, commerçant de son vivant, marié et père de trois enfants, aurait été battu à mort par 5 policiers du commissariat central de Dakar venus le chercher hier, vers 21 heures, chez lui à la Médina.Après son arrestation pour une affaire supposée de recel de tissus, il a été conduit au commissariat central de Dakar où il aurait perdu la vie aux environs de 23 h, avant son transfèrement à l’Hôpital Principal, puis à Aristide Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.Sa famille accuse la Police de bavures…

Add a comment

Affichages : 130

Abdoulaye Ngom, l’homme qui tirait avec son pistolet à Sacré-Cœur explique son...

abdoulaye ngom pistolet

Abdoulaye Ngom, l’homme qui s’est illustré en tirant des coups de feu en pleine circulation, a été déféré au parquet, le jeudi dernier. Les gendarmes en faction ont récupéré l’arme et l’ont arrêté. Face aux enquêteurs, il soutient avoir tirer pour faire peur, rapporte L’As repris par Senego.
La scène s’est passée sur l’axe Collège Sacré Cœur-Boulangerie Jaune, Cité Keur Gorgui (Dakar).

Add a comment

Affichages : 140

Journalbic.com

Top Desktop version